Lecture analytique : "familiale" prevert

1306 mots 6 pages
Lecture Analytique :

« Familiale », Prévert

Présentation de l’extrait :

Jacques Prévert est un poète français du XXe siècle. Issu d’un milieu bourgeois, il ne cessera de se moquer dans ses textes des faits établis et de la religion. Son poème « Familiale » est tiré de son recueil Paroles et est l’un des poèmes qui l’a révélé juste après la 2nde guerre mondiale, ce qui donne au poète une dimension de troubadour qui va chanter ses textes pour donner une certaine vision de l’homme.
Ce poème est écrit en vers libre (mètre irrégulier et absence de rimes). Prévert évoque ici avec une monotonie constante une situation familiale particuliète puisque en arrière plan est présenté la guerre qu va bien sur avoir un impact certain dans les relations familiales. La guerre est complètement intégrée à la vie familiale quotidienne. Il critique ici cette banalisation excessive de la guerre.

La question qui se pose alors à nous est la suivante : ‘En quoi cette banalisation de la guerre va-t-elle permettre au poète une dénonciation efficace ?’

I) La monotonie de la scène familiale évoquée

1) Une structure répétitive

Tout le poème est construit par l’énumération d’actions, chacune étant exprimées par un vers de structure semblable (sujet verbe complément) avec la mère, le fils, le père, le couple père-mère ou la vie en sujet, puis le verbe faire, trouver ou continuer (des verbes communs, banaux). Enfin le complément est le tricot, la guerre ou les affaires. Cette structure énumérative répétitive crée une litanie qui devient lassante pour le lecteur.

2) Le temps des verbes

On constate une prédominance des temps du présent à valeur atemporelle (c'est-à-dire à valeur universelle) dans tout le poème. Ce présent est aussi un présent d’habitude qui montre que cette scène se répète inlassablement et ne se situe pas dans un contexte temporel précis. Aucune date ou aucun autre indice de temps ne sont donnés. Le plus terrible effet donner par ces procédés est le fait

en relation

  • Lecture analytique "familiale" de jacques prévert
    1392 mots | 6 pages
  • Descriptif EAF
    930 mots | 4 pages
  • LA BARBARA
    1302 mots | 6 pages
  • Paroles de prévert
    2921 mots | 12 pages
  • Lecture analytique anouilh
    1271 mots | 6 pages
  • Livre du professeur 2nd terre littéraires
    176047 mots | 705 pages
  • r(ft-gy
    7605 mots | 31 pages
  • su00E9q argumentation 2015
    15574 mots | 63 pages
  • Psycho
    14642 mots | 59 pages
  • cours francais seconde cned
    101601 mots | 407 pages