Lecture analytique « Préface à la traduction du Nouveau Testament » Erasme

Pages: 5 (1012 mots) Publié le: 3 janvier 2015
Lecture analytique : OE1, GT2, Texte 1 « Préface à la traduction du Nouveau Testament »
En quoi ce texte d’Érasme traduit-il l’esprit de la Réforme ?
→ Axe 1 : La traduction de la Bible comme un accès universel au savoir :
- Une parole réservée à tout le monde
- La volonté du Christ
- Un savoir universel
→ Axe 2 : Un projet humaniste universel :
- Une opposition très forte jusqu’à l’excès- Une critique subversive implicite de l’Église

Intro : Érasme, l’auteur du texte à étudier, est un théologien et intellectuel hollandais humaniste né en 1469 et mort en 1536. L’humanisme est un courant de pensées qui se développe en Europe aux 15ème et 16ème siècles, dans lequel les hommes de lettre redécouvrent les textes antiques et remettent l’homme au centre du monde. Durant cette époque(la Renaissance), la volonté d'un retour aux sources du christianisme et, par extension, un besoin de considérer la religion et la vie sociale d'une autre manière se forment : c'est la Réforme protestante. L'esprit de la Réforme est caractérisé par un rejet et une critique du catholicisme: c'est le cas dans l'extrait à étudier. La Préface à la traduction du Nouveau Testament provient de l’Élogede la folie et autres écrits, un discours écrit par Érasme en 1516. Le but de la préface est d'éclairer, expliquer le contexte au lecteur. Dans ce discours, Érasme prône la traduction de la Bible. En effet, grâce à l'invention de l'imprimerie vers 1450 par Gutenberg, les traductions se multiplient, certaines étant controversées, comme celles de la Bible.

→ Axe 1 : - Une parole réservée à toutle monde
Parmi les arguments d’Érasme en faveur de la traduction de la Bible, il affirme que la Bible doit être lue par tout le monde: « que les lettres divines soient traduites en langue vulgaire afin d'être lues par les profanes » l.3. Il utilise une périphrase pour la Bible et oppose la divinité et la sacralisation à la profanation. De cette façon, il insiste sur le fait que la Bible ne doitpas rester aux mains d'initiés, des élites.
- La volonté du Christ
Il souligne le fait que c'est la parole du Christ: « comme si le Christ avait enseigné une matière si enveloppée qu'à peine [...] » l.5 et « comme si le rempart de la religion chrétienne reposait sur la base de cette ignorance. » affirment que l'enseignement du Christ n'est pas réservé à quelques-uns, que rien n'est ésotérique(=compréhensible seulement pour les initiés). Il veut dire que ce n'est pas une parole occulte (= caché, mystérieux). Pour cela, il utilise un procédé d'insistance. En effet, il répète deux fois « comme si ». De plus, il cite le désir du Christ: « le Christ a désiré que ses mystères à lui fussent divulgués le plus largement possible » l.13. De cette manière, il essaie de persuader les opposants à latraduction de la Bible. C'est un argument d'autorité et il nécessite un retour aux sources: nous avons alors une valeur humaniste. Erasme, par une habile statégie argumentative, illustre sa thèse par un appel à l'histoire et à la parole du Christ: le souhait du Christ n'était en aucun cas d'enfermer ses pensées dans des livres inaccessibles à tout le monde.
- Un savoir universel
Tout d'abord, lesavoir est accessible aux plus pauvres: « les femmes de la plus humble extraction » l.16. Ensuite, l'auteur réclame la traduction en toutes les langues. Pour cela, il énumère plusieurs peuples (lignes 20-21). Enfin, il veut que cet ouvrage soit accessible à toutes les classes sociales: « le paysan » l.23, « le tisserand » l.24, « le voyageur » l.25. Il évoque les psaumes (= chants de la Bible) «le tisserand à sa navette en moduler quelque air » l.24 qui servent à diffuser la Bible à ceux que ne savent ou ne peuvent pas lire.

→ Axe 2 : - Une opposition très forte jusqu’à l’excès
Pour commencer, Érasme assume sa parole: il utilise le pronom personnel « Je » l.1 et 15. C'est donc un texte engagé. Il est également clair dans son discours: « violemment opposé » l.1. Il structure ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Erasme pr face la traduction du Nouveau Testament TXT
  • Lecture analytique erasme
  • Lecture analytique
  • A une passante lecture analytique
  • A une passante
  • Aide à la lecture analytique
  • Lecture analytique" il y a"
  • A une passante lecture analytique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !