Les bulles spéculatives

10379 mots 42 pages
BREIDI Hala KOSTOVA Yana USOVA Alyena CHUBAROVA Ekaterina

Dossier :

LES BULLES SPECULATIVES

Master 1 UFR 02 Economie

1

Les marchés financiers fascinent par leur comportement imprévisible, voire exubérant, et les sommes colossales qui s’y échangent. Le moindre choc qui les secoue est porteur de conséquences sur l’économie entière, et potentiellement sur l’emploi et la consommation. Il est donc un enjeu scientifique majeur de comprendre les mécanismes qui gouvernent leur dynamique. On peut ainsi citer trois objectifs de la finance : décrire les dynamiques financières, les caractériser avec précision et les maîtriser à l’aide de méthodes et d’outils de gestion performants. En cela, les années 1950 ont marqué la rupture avec les savoir-faire empiriques des praticiens au début du siècle précédent. La finance moderne s’est développée alors sous un angle scientifique rigoureux. Elle propose aujourd’hui un ensemble de modèles, mathématiques ou statistiques, dont l’usage s’est répandu bien au-delà des universités ; par exemple, la gestion de portefeuilles ou l’évaluation des options – des droits pour acheter ou vendre des actions – reposent sur une analyse précise des dynamiques boursières et sur des concepts d’optimisation. Grâce à ces avancées récentes, le couple risque-rentabilité est optimisé et on peut évaluer précisément le prix des produits dérivés, complexes ou exotiques. Toutefois, certains rouages ou soubresauts des marchés financiers, pourtant très étudiés, nous échappent : nous n’avons pas su prévoir et éviter le krach d’octobre 1987, également connu sous le nom de lundi noir en référence au jeudi noir du krach de 1929, ni la bulle Internet à la fin des années 1990, ni prévenir certains scandales retentissants. Le premier d’entre eux est relatif au fonds d’investissement LTCM (Long Term Cash Management). Alors que deux futurs prix Nobel d’économie, Myron Scholes et Robert Merton, siégeaient à son conseil d’administration, la société a perdu des

en relation

  • Théorie des bulles spéculatives
    620 mots | 3 pages
  • Théorie des bulles spéculatives
    4562 mots | 19 pages
  • La théorie des bulles spéculatives
    5691 mots | 23 pages
  • Les bulles spéculatives, un principe de marché ?
    874 mots | 4 pages
  • Politique monétaire et bulles spéculatives
    12020 mots | 49 pages
  • Agences de notatin
    1202 mots | 5 pages
  • La spéculation sur les matières premières affole le monde agricole
    3888 mots | 16 pages
  • Les banques centrales font-elles des bulles ?
    890 mots | 4 pages
  • Atelie finance internationale
    2050 mots | 9 pages
  • L'offre et la demande
    936 mots | 4 pages