Les Carolingiens

Pages: 5 (1041 mots) Publié le: 3 décembre 2013
Les Carolingiens
CYBÈLE PRODUCTIONS, « Les Carolingiens », Mémo, voyagez à travers l’histoire
[en ligne], http://www.memo.fr/article.asp?ID=MOY_CHA_003#Som0 (page
consultée le 9 septembre 2010).

L'Empire carolingien en 814
Carte Alain Houot

Des Mérovingiens aux Carolingiens
Les Carolingiens de Carolus, nom latin de Charlemagne (Carolus Magnus, «Charles le Grand»). Dynastie qui, de
751à 987, donna douze rois à la France, de Pépin le Bref à Louis V, et à laquelle appartinrent également plusieurs
empereurs germaniques et rois de Saxe, de Bavière, d'Italie, d'Aquitaine, de Lorraine ou de Provence.
De la crise mérovingienne naît au VIIIe siècle un monde nouveau dont le centre de gravité a basculé vers le nord,
dans lequel les villes ne jouent plus qu'un rôle marginal, où lesliens d'homme à homme médiatisent les autres
types de relations, où les rares foyers de culture se trouvent dans les monastères ruraux qui se sont multipliés au
siècle précédent. Dans ce contexte, Charlemagne et la dynastie carolingienne, à laquelle il donne son nom, vont
faire naître un nouvel Etat d'où est sortie l'Europe moderne.

Les Pippinides
Les Pippinides - ainsi nomme-t-on lesprédécesseurs de Charlemagne - apparaissent en 614, lorsque les

Austrasiens appellent le roi de Neustrie contre leur vieille reine Brunehaut.
Les premiers Pépin
Le premier Pépin, dit l'Ancien ou de Landen, occupe la fonction de maire du palais d'Austrasie sous l'autorité du
roi Dagobert (623-639), tandis que saint Arnoul (vers 582-vers 640) devient évêque de Metz (vers 614) avant de
finir ses joursau monastère de Remiremont. Vers 680, leur petit-fils Pépin II, dit de Herstal, s'empare
définitivement de la mairie du palais d'Austrasie grâce à la richesse de sa famille (un immense patrimoine foncier
situé dans l'est de l'actuelle Belgique), au contrôle d'un véritable réseau monastique et au soutien de nombreux
partisans. En 687, il bat les Neustro-Bourguignons à Tertry, devenant ainsi lemaître de la Francie. Pauvre
royaume en vérité, miné par les particularismes régionaux, menacé par des voisins turbulents: les Frisons, les
Saxons, bientôt les musulmans d'Espagne. Il meurt en 714.
Charles Martel
Le «règne» du fils bâtard de Pépin de Herstal, Charles Martel (715-741), est une étape décisive dans la
construction de l'édifice carolingien. Comme son surnom l'indique, Charles estd'abord un homme de guerre.
Combattant redoutable et redouté, à la tête de troupes à cheval, il commence à «pacifier» le royaume et à l'étendre.
Jusqu'au début du IX e siècle, la guerre offensive et victorieuse sera le véritable moteur du pouvoir carolingien.
Elle renforce l'autorité centrale, elle procure les richesses (butin, accroissement du fisc, des revenus) qui
permettent de payer lesfidélités indispensables.
Pour tenir les pays soumis, Charles utilise ses vassaux, des fidèles qu'il installe sur des terres confisquées ou sur
des terres ecclésiastiques sécularisées. Les Carolingiens considèrent en effet que l'Église doit servir l'État. Depuis
que les musulmans ont fui devant lui lors de la bataille de Poitiers en 732, Charles est devenu le champion de la
chrétienté. EnGermanie - où les campagnes se sont étendues de 720 à 738 -, il favorise l'œuvre de christianisation
de l'Anglo-Saxon Boniface, ce qui facilite la reprise en main des provinces périphériques d'outre-Rhin. Il amorce
le rapprochement avec Rome, qui permettra à son fils d'accéder à la royauté. A sa mort, en 741, son prestige est
immense. Certes, il n'est pas roi, mais en 737, il n'a pas jugé utile dedonner un successeur au roi mérovingien.

Le roi Pépin
Le fils cadet de Charles Martel, Pépin, dit le Bref, attendra encore dix ans avant de devenir roi et de mettre fin à la
dynastie mérovingienne.
Vers le coup d'État
A la fin des années 740, les conditions d'un coup d'État sont réunies. L'Alémanie, la Bavière et l'Aquitaine
paraissent soumises après trois ans de campagnes (743-746)....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les carolingiens
  • Les carolingiens
  • Carolingiens
  • Carolingiens
  • Les carolingiens
  • Les carolingiens
  • Les Carolingiens
  • Les carolingiens

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !