Les confessions

830 mots 4 pages
Alfred de Musset: (1810-1857)
Poète et un dramaturge français de la période romantique.
Dès l'âge de 17 ans, il fréquente les poètes du Cénacle de Charles Nodier et publie en 1829, à 19 ans, Contes d'Espagne et d'Italie...
Il publie parallèlement des poèmes tourmentés comme la Nuit de Mai et la Nuit de Décembre en 1835, puis La Nuit d'août (1836) La Nuit d'octobre (1837), et un roman autobiographique La Confession d'un enfant du siècle en 1836.

L’oeuvre :
Publié en 1836, la Confession d'un enfant du siècle est l'unique roman dans l'œuvre de l'écrivain français Alfred de Musset. Il est écrit en prose, s'adresse à l'écrivain George Sand.

Résumé :
Ce texte est tiré de La Confession d'un enfant du siècle de Alfred de Musset. L'auteur analyse le mal du siècle en connaissent toutes ses conséquences et en défendent cette pauvre génération. Si on analyse ce texte, on peut voir que dans le premier paragraphe (l.1 à l.9) on expose la justification de l'écriture et dan le deuxième et troisième paragraphe (l.10 à l.26) on voit la nouvelle génération qui vit dans un passé et un avenir qui ne connaissent et une époque négative. Les thèmes du texte sont : le refus du passé, l'incertitude de l'avenir et le dégoût du présent. On peut voir aussi : les connotations de la maladie et le désir de mort.Refus du passé :" Fossile des siècles de l'absolutisme " , qui nous indique une vision du passé négatif, il nous rappelle la tyrannie des anciens rois. Musset a des idées libérales. Champs lexical de la vieillesse : " fossile, débris... ". qui nous indiquent le refus du passé. L’incertitude de l'avenir :
L’avenir est décrit par des termes qui connotent l'immensité et la lumière. L'avenir est une promesse d’un rêve. L'excès de rêverie amène à la déception.
Le dégoût du présent :
Le présent est marqué par l'incertitude. Il est vu de manière hyperbolique : " une mer houleuse et pleine de naufrage ". Métonymie : " quelques blanches voiles lointaines ". Vocabulaire de

en relation

  • La confession
    2743 mots | 11 pages
  • La confession
    522 mots | 3 pages
  • Les confessions
    5089 mots | 21 pages
  • Confession
    740 mots | 3 pages
  • Les confessions
    2553 mots | 11 pages
  • Confession
    417 mots | 2 pages
  • Les confessions
    949 mots | 4 pages
  • Confessions
    5352 mots | 22 pages
  • confession
    406 mots | 2 pages
  • Les confessions
    1027 mots | 5 pages