Les courant théorique

Pages: 5 (1025 mots) Publié le: 22 mai 2011
II – Les lectures critiques en littérature comparée ou comment comparer ?
Les lectures possibles
Importance du titre :
Le titre est le fil conducteur des différentes lectures possibles, dans les jeux des ressemblances et des différences. Il est aussi l’hypothèse proposée et qui autorise à effectuer un regroupement de textes ou tel choix pour son corpus. Le titre retenue crée et oriente leslectures .Il justifie et cautionne les comparaisons. Il est l’annonce d’une longue démarche critique et illustrative, s’appuyant sur des exemples pertinents.
Le titre peut être aussi un révélateur pour des éléments d’un texte qui n’auraient été vus, retenus s’ils avaient fait l’objet d’une lecture unique, isolé, non comparée à d’autres.
Les lectures comparatives sont « latérales » outransversales (en va et vient). On peut parler aussi, concernant la comparaison, issue de la réflexion sur l’autre (de la littérature, la culture …), de « mouvement pendulaire » qui va permettre l’instauration de sens (Duchet, le partage des savoirs, la Découverte, 1984)
Latérales, transversales, pendulaires, ce sont des lectures qui donnent validité et dynamisme à la pratique comparatiste ou à la sériede comparaisons qui se développent d’un texte à un autre, d’un ensemble ou d’une série à d’autres et qui fournit la base de la synthèse, des axes, des lignes directrices qui non seulement permettent de passer d’un texte à un autre mais de les lire comme un nouvel ensemble. La synthèse sera d’autant plus riche, varice qu’il y aura eu une réflexion non seulement sur les textes regroupés de façonabstraite, théorique, sur des questions générales liés à la poétique, au genre, à la thématique, au mythe, à l’image, etc.
La poétique
Éléments de définition de la poétique comparée :
La poétique, en tant que discipline théorique, donne des outils méthodologiques pour l’analyse des textes littéraires. Appliquée à la littérature comparée, elle devient « poétique comparée » et a sa placeparmi les études de la littérature générale et comparée
Les définitions de la poétique sont assez générales et permettent une adaptation de plusieurs disciplines autre que la littérature
Pour la littérature elle est désignée comme « théorie de la formes littéraire », ce qui est une définition trop étroite ou trop large pour la pratique comparatiste.
Pour Paul Valéry, partant du termeétymologique « poièm », poétique comme substantif es « un nom qui désigne tout ce qui a trait à la création et à la composition d’ouvrages dont le langage est à la fois la substance et le moyen ». La poétique comparée ne sera donc pas la comparaison des arts poétiques mais celle des pratiques littéraires de l’écriture au ses où l’on emploie ce terme aujourd’hui. On ne peut pas adopter l’idée de laBruyére pour qui « c’est un métier de faire un livre comme de faire un pendule «. L’écrivain appartient à la catégorie « des créateurs » en littérature qui userait librement d’une matière : le langage comme matériau avec un style, une libre invention, une technique apprise, un mode, une tradition léguée par des devanciers ou la société (technique dans le sens de fabrication)
Pour étudier latechnique de fabrication on doit impérativement :
1-décrire les formes de composition lyriques, dramatiques ou narratives ou d’élocution, vocabulaire clichés, images, tons, etc.
2-Ensuite les catégories individuelles de la transposition littéraire : comment traduire non avec des lignes ou des volumes, mais avec des mots, la nature (le réel) en particulier le temps, la vie profonde du moi, la vied’autrui… On finira par les structures collectives et les liens de la société.
Les formes de composition :
On donne à « forme » un sens technique, à la fois plan et schéma en vue de la disposition des matériaux du langage et prototype d’un genre inventés par le génie de l’écrivain, mais rarement par un théoricien patiemment bâtis par plusieurs générations , afin de guider ou de susciter des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Courants théoriques de l’enseignement
  • Les grands courants théoriques en psychologie :
  • Les fondements du libéralisme économique et les oppositions théoriques à ce courant de pensée
  • Courant
  • Courant
  • Les fondements théoriques du libéralisme
  • Cadre théorique
  • Lien théorique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !