Les droits de l'homme

Pages: 8 (1972 mots) Publié le: 20 mars 2013
INTRODUCTION
La défense et la promotion des droits de l’homme sont parmi les buts principaux de l’Union interparlementaire. L’Article 1 des Statuts de l’Organisation définit le respect des droits de la personne comme un facteur essentiel de la démocratie la liberté et du développement.

PREMIERE PARTIE : « L’esclavage est officiellement aboli dans le monde.»
Pourtant d’autres formesd’exploitation asservissent des milliers de personnes, souvent des enfants. Il y a deux cents ans, le 4 février 1794, l’esclavage est aboli dans les colonies françaises. Il est rétabli par le premier Empire et disparaîtra définitivement (en principe) par un décret de l’IIe République, le 27 avril 1848.

En 1825, l’Angleterre se rallie au mouvement. Les autres pays suivent progressivement, mais il fautattendre 1981 pour que la Mauritanie se prononce officiellement pour l’abolition de l’esclavage. Aujourd’hui donc, l’esclavage est juridiquement aboli dans le monde. Pourtant plusieurs dizaines de millions de personnes sont en situation d’esclavage, soit sous forme traditionnelle comme dans certains pays d’Afrique (Mauritanie, Soudan) ou d’Asie (Inde), soit sous de nouvelles formes d’asservissement.En Mauritanie, la Constitution interdit officiellement l’esclavage. Mais dans la pratique, plusieurs dizaines de milliers de Noirs originaires du Sud du pays, sont maintenus en servitude par des Maures du Nord. En Inde, malgré les efforts du gouvernement, plusieurs centaines de milliers de membres de castes inférieures sont tenus en esclavage et parfois vendus, les enfants appartenant toujoursau propriétaire de la mère.

Ponctuellement condamné depuis l'antiquité (par des autorités morales et parfois politiques), et plus récemment interdit par les différentes déclarations des droits de l'homme, l'esclavage a mis longtemps avant d'être aboli. L'esclavage est aujourd'hui officiellement banni (via par exemple le Pacte international relatif aux droits civils et politiques). Néanmoins,outre le fait qu'il ne suffit pas d'interdire une pratique pour la voir totalement disparaître, cette pratique existe encore de nos jours dans certains pays et qu'il peut encore exister localement selon les tolérances des pouvoirs publics.

On peut distinguer, au cours de l'Histoire, un certain nombre d'usages récurrents de l'esclavage. Dans le secteur primaire, l'utilisation dans les mines et lescarrières et comme main d'œuvre agricole, notamment dans l'économie de plantation, est commune à une grande partie des sociétés esclavagistes. L'esclavage domestique ainsi que l’esclavage sexuel sont, peut-être plus encore que l'utilisation strictement économique des esclaves, largement représentés tout au long de l'histoire humaine. Enfin, l'utilisation par l'État est fréquente pourl'accomplissement de tâches de travaux publics et de voirie. L'emploi d'esclaves à des fins militaires ou de police publique, plus rare, est une des caractéristiques saillantes de la civilisation musulmane.


DEUXIEME PARTIE : « La législation française protège les victimes de comportements de type raciste. »
La France interdit la publication de propos diffamatoires ou insultants, qui inciterait à ladiscrimination, à la haine, ou à la violence contre une personne ou un groupe de personnes en raison de leur lieu d’origine, de leur ethnie ou absence d’ethnie, de la nationalité, de la race ou d’une religion spécifique, et ce depuis 1881. La loi interdit l’incitation à la discrimination, la haine, la violence contre les personnes en raison de leur sexe, orientation sexuelle, ou leur handicap. La loiinterdit les déclarations qui justifient ou relativisent les crimes contre l’humanité (comme la négation de la Shoah).
En France, le droit pénal réprime les actes qui sont une manifestation de racisme.
La loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 et le code pénal répriment différents agissements considérés comme racistes. La diffamation raciste constitue un délit pénal depuis 1881....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Droit de l'homme
  • Les droits de l'homme
  • Les droits de l’homme
  • les droits de l'homme
  • Droit de l'homme
  • Droits de l'homme
  • L'homme et ses droits
  • droit de l'homme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !