Les femmes guillaume apolinnaire (commentaire)

1084 mots 5 pages
Le poème les femmes est le dernier de la série rhénane qui en conte 9 composé entre septembre 1901 et mai 1902 et écrit par Apollinaire. Il fut publier d’abord dans la revue intitulée Le Festin d’Esope. Ce poème est original car il annonce les poèmes conversation, innovation de 1913. Il est question d’un groupe de villageoises dont nous pénétrons l'intimité. Composé de neuf quatrains en alexandrins il fait entendre a la fois les voies des femmes et celles du poète. Comment se crée une atmosphère traditionnelle et singulière? Nous allons travailler dans une première partie l’espace intérieur avec les indications spatio-temporelles, les personnages et les conversations. Dans une seconde partie l’espace extérieur avec les indications spatio-temporelles, les personnages et l’opposition entre le monde intérieur et le monde extérieur. Dans une troisième partie le renouvellement de thèmes cher à Apollinaire avec la douleur de l’amour, l'évocation de la mort et les résistance de l’humain.

La première strophe place le lecteur «dans la maison du vigneron» (v1). Il s’agit donc d’un cadre rurale. Plusieurs indices dans le texte renforce cet aspect : «l’effraie» (v6), «le cyprès» (v7), «la foret» (v13), «les vignobles» (v29). On peut aussi supposer que le poème se déroule en Rhénanie grâce aux prénoms des femmes (Lenchen, Kaethi, Lotte, Leni, Ilse, Lise) mais aussi la mention du «bourgmestre» (v12) de l’allemand bourgmester (maire) qui est une autre indication du milieu germanique ou encore l'évocation du songe «Herr Traum» (v15) et sa sœur «Frau Sorge» (v15) (souci en allemand). Dans cette maison sept femmes conversent. On peut penser au 7 femmes du poème «Nuit Rhénane» qui sont alors des êtres maléfiques, ce qui n’est pas le cas dans le poème étudier. Les conversations sont assez banale. Ces conversations sont d’un parlé assez rurale et font la description d’un quotidien de petit village : sujet domestique (met l’eau du café) propos de voisinage (Gertrude et son voisin

en relation

  • Les dysfonctionnement metaphoriques
    33121 mots | 133 pages