Les fleurs du mal - tableaux parisiens

1319 mots 6 pages
PAYSAGE Le poème est composé de deux strophes d'alexandrins de 8 et 18 vers respectivement. Les rimes sont suivies et elles respectent l'alternance entre rimes féminines et rimes masculines.
Dans ce poème Baudelaire rêve à la fenêtre. Il transforme le monde urbain en un nouveau monde magique. « enchantement »; « féeriques ».
Les termes utilisés pour la ville sont embellis : Les « clochers » deviennent musicaux avec « hymnes »; « l'atelier » « chante et bavarde »; « les tuyaux, les clochers » deviennent « ces mâts de la cité ».

LE SOLEIL

Le poème est composé de trois strophes de 8, 8 et 4 alexandrins respectivement. Les rimes sont suivies.
Dans ce poème Baudelaire compare les poèmes au soleil. Il nous décrit le chemin pour écrire un poème « Je vais m’exercer seul à ma fantasque escrime » cette activité est comparée à un sport, « Flairant dans tous les coins les hasards de la rime ».
Les mots sont matérialisés « Trébuchant sur les mots », « Heurtant parfois des vers ».

A UNE MENDIANTE ROUSSE Le poème est composé de 14 quatrains soit 56 vers. Dans chaque quatrain, il y a 3 heptasyllabes puis un tétrasyllabe. Trois vers impairs, un vers pair.
Dans ce poème Baudelaire s'adresse à une jeune fille dont il fait l'éloge. Il associe sa pauvreté avec la beauté. Mais ce phantasme est brisé par un retour à la réalité « Cependant » puis « Va donc ».

LE CYGNE

Le poème est composé de deux parties comportant respectivement 7 et 6 quatrains d'alexandrins. Les rimes sont croisées et respectent l'alternance entre rimes masculines et rimes féminines.
Dans ce poème dédié à Victor Hugo, Baudelaire allégorise les exilés en utilisant des icônes comme Andromaque, un cygne, une négresse… qui fini par une généralisation « A quiconque ». Il est aussi possible de constater la mélancolie du poète face au changement de Paris.

LES SEPTS VIELLARDS

Le poème est composé de treize strophes d'alexandrins. Les rimes sont alternées et elles respectent

en relation

  • Les fleurs du mal tableaux parisiens analyse
    1158 mots | 5 pages
  • Charles baudelaire - le soleil (fleurs du mal - tableaux parisiens)
    283 mots | 2 pages
  • Baudelaire
    1594 mots | 7 pages
  • Comment baudelaire présente-il paris dans son œuvre “tableaux parisiens”
    1158 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal
    269 mots | 2 pages
  • Analyse des fleurs du mal
    2675 mots | 11 pages
  • Taubleaux parisiens du recueil de baudelaire les fleurs du mal
    309 mots | 2 pages
  • Explication les fleurs du mal baudelaire
    336 mots | 2 pages
  • Les fleurs du mal - baudelaire
    923 mots | 4 pages
  • Charles baudelaire
    2104 mots | 9 pages