Les fleurs du mal

1004 mots 5 pages
Charles Baudelaire est un poète du 19ème siècle que l’on pourrait qualifier de romantique de par sa vision de poète maudit, incompris par la société. Il se sent plus proche et plus concerné par le monde spirituel que par le monde terrestre. Cela se ressent dans ses poèmes tout comme son envie d’idéal et d’unité car il cherche à établir un lien entre ces deux mondes. En effet, selon lui, la mission du poète serait d’éclaircir la vision du monde pour les autres personnes, moins sensibles au monde qui les entoure.
La citation étudiée ici est une critique sur l’ensemble de l’œuvre du poète, qui ne ressemble à aucune autre. Nous analyserons comment elle traite de l’œuvre de Baudelaire en nous penchant sur les procédés caractéristiques qu’il emploie puis nous verrons la lassitude du poète présente au long de ses poèmes. Enfin, nous étudierons la torture et la tourmente dont son esprit est perpétuellement victime.

Baudelaire utilise quelques procédés qui sont devenus caractéristique de son œuvre. Nous allons en traiter quelques une ici que le critique a abordé également comme l’utilisation de paradoxes, l’effet de surprise et l’utilisation d’image.
Le poète est en perpétuelle contradiction ce qui donne un effet surprenant à ses écrits, notamment lorsqu’il est sujet de la beauté. En effet, le Beau physique s’oppose au Laid moral ce qui entretient une certaine esthétique de la discordance. Le principe du paradoxe est abondamment utilisé, c’est ce qui fait l’essence de sa poésie. On peut le constater dans le poème « Le masque » entre autre où le début est mélioratif à l’inverse du milieu avec la présence du « monstre bicéphale ».
Le poème « Le Masque » pourrait également illustrer l’effet de surprise, d’imprévu que Baudelaire veut susciter chez le lecteur tout comme celui intitulée « La Beauté ». Si à la lecture de ce

en relation

  • Les fleurs du mal
    767 mots | 4 pages
  • Les fleurs du mal
    766 mots | 4 pages
  • Les fleurs du mal
    270 mots | 2 pages
  • Les fleurs du mal
    1401 mots | 6 pages
  • Les fleurs du mal
    659 mots | 3 pages
  • Les fleurs du mal
    2986 mots | 12 pages
  • Les fleurs du mal
    2521 mots | 11 pages
  • Les fleurs du mal
    452 mots | 2 pages
  • Les fleurs du mal
    1877 mots | 8 pages
  • les fleurs du mal
    807 mots | 4 pages