Les formations de l'inconscient

Pages: 5 (1143 mots) Publié le: 9 juin 2012
Les formations de l’inconscient

Le manque

L’importance du signifiant dans l’économie du désir du sujet, dans la formation et l’information du signifié s’avère primordiale[1]. Il y a un manque de quelque chose qui fonde la signification elle-même, qui est tout simplement le signifiant et quelque chose de plus. La loi, en tant que ce qui s’articule au niveau du signifiant, c’est à dire « letexte de la loi ». Ce qui autorise ce « texte de la loi » c’est un signifiant , appelé le Nom-du-Père, qui est le père symbolique. Il subsiste au niveau du signifiant et qui représente l’Autre dans l’Autre. L’Autre, en tatn que « siège de la loi » et lieu de signifiants, joue un rôle d’entremets si je peux dire qui peut manquer dans certaines structures cliniques en posant un certains nombre deproblèmes et de difficultés. Lacan précise clairement que c’est le signifiant qui donne support à la loi, qui « promulgue » la loi. Le signifiant serait ainsi l’Autre dans l’Autre. Ce qui permet de fonder la loi au niveau du père c’est bien qu’il y ait le meurtre du père en engendrant ainsi le symbole du père. Ce Nom-du-Père est justement fondé sur ce père mort devenu symbole. Cela s’exprimejustement dans le mythe de l’Œdipe, en donnant naissance à la loi sous forme mythique.

La distinction faite par Lacan à propos des deux mécanismes psychiques à savoir la Verwerfung et la Verdrängung porte de la lumière sur l’approche vis à vis les structures cliniques non névrotiques. Effectivement quelque chose peut manquer dans la chaîne des signifiants. Un signifiant ou une lettre peut êtreverworfen dans la chaîne signifiante. La question du manque du signifiant particulier du Nom-du-Père a une très grande importance dans toute la structuration du sujet. En tant qu’il est le fondateur de la loi, ou de l’articulation dans un certain ordre du signifiant les répercussions pour le sujet s’étendent assez loin et s’avèrent tout à fait néfastes.
Dans les structures psychotiques, ce signifiantessentiel du Nom-du-Père est verworfen et toutes les tentatives de suppléer à ce manque se montrent bien souvent comme une compulsion et un impératif.
Le passage du désir à travers la chaîne signifiante introduit une modification primordiale dans toute la dialectique du désir. Mais dans le point A, « lieu du code » tout peut se passer concernant cette satisfaction du désir. Tout dépend à ce qui sepasse au point de croisement A.
Il se passe quelque chose dans l’Autre qui représente la condition nécessaire à toute satisfaction du désir humain. C’est le fait qu’on soit « entendu au – de là de ce qu’on dit [2]».

Cela est bien représente par l’opération de métaphore, à savoir au-delà du signifiant il y a toujours le fait de faire signifier autre chose, une sorte de renvoi à une autresignification. La satisfaction repose précisément dans ce « trébuchement du signifiant ». Une reconnaissance ou pas de l’Autre de ce point de l’au-delà de la signification paraît être importante. La voie par le signifiant empêche d’une certain manière la chose en cause d’être signifié. C’est dans ce passage qui bute sur du signifiant que se trouve la reconnaissance même de cette « au-delà ». Ladimension de l’Autre est alors déjà au même plan que celui qui constitue la loi du fait de cette possibilité même d’y mettre un message supplémentaire, en indiquant de cette manière, par son existence même, l’au-delà du message. L’ajout de ce trait est structurel et déterminant pour l’advenir du sujet.
Il y a un signifiant qui fonde le signifiant. Déjà un premier mot qui permet de le fonder sousforme d’une parole pleine. Cette parole pleine est fondatrice dans l’histoire du sujet en tant que signifiant élémentaire de l’appel à l‘Autre. Le mot fait appel à la voix, qui supporte et porte la parole.
C’est au niveau de la parole que la voix s’articule au désir et d'où se situe l’appel. C’est ici que se situe suspendu à l’Autre, la satisfaction de la demande.



Le psychotique et la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'inconscient
  • L'inconscient
  • L'inconscient
  • L'inconscient
  • L'inconscient
  • L'inconscient
  • L'inconscient
  • L'inconscient

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !