Les jumeaux d'argos

3051 mots 13 pages
Introduction

On observe les premières traces de la grande statuaire dans la seconde moitié du VIIème siècle av J.-C.

La pierre donne vie à des corps humains qui montrent une recherche de réalisme particulièrement importante. Les statues réalisées sont avant tout décoratives et sont utilisées dans un cadre religieux (temples, sanctuaires, …) aussi les personnages représentées ne sont-ils pas de simples villageois. Il s’agit majoritairement de personnages issus de récits mythologiques et/ou épiques.

C’est le cas des deux statues que nous allons vous présenter dans ce dossier. En quoi sont-elles représentatives de l’art grec à l’époque archaïque ?
Nous nous attacherons à répondre à cette question en trois parties. Dans un premier temps nous nous attacherons à la description des statues, puis nous aborderons l’histoire – ou les histoires, comme nous le verrons - qui a inspiré leur créateur. Enfin, nous présenterons des œuvres comparatives de la même période.

I – Description

Œuvres de Polymédés d’Argos – dont ne nous savons que peu de chose si ce n’est qu’il vécu de 610-580 av J.-C -, les statues des Jumeaux d’Argos –ou jumeaux de Delphes- sont datées 580 av J.-C. Ils ont été découverts entre 1893 et 1894 lors de fouilles archéologiques en Grèce dans le temple d'Apollon. Ils sont conservés actuellement au Musée archéologique de Delphes.
Ce sont deux véritables colosses de 2m20 de haut qui ont été sculptés dans du marbre de Paros. Il s’agit d’un matériau de grain très fin, d'un blanc très pur et d'une grande transparence (jusqu'à 3,5 millimètres d'épaisseur). Il est extrait des carrières de l'île grecque de Paros dans les Cyclades et fut très utilisé dans l’antiquité. La plus célèbre des œuvres réalisées en marbre de Paros est la Vénus de Milo.

Ces deux statues représentant de manière identique un jeune homme à la musculature imposante faisant penser à des lutteurs. Polymédés a par ailleurs poussé la réalité anatomique de ses statues : traits

en relation

  • Les jumeaux couroi
    2205 mots | 9 pages
  • Cléobis et biton
    514 mots | 3 pages
  • Mythes grecs
    532 mots | 3 pages
  • Hopitaux
    1516 mots | 7 pages
  • Les héros grecs
    1895 mots | 8 pages
  • Titre
    2802 mots | 12 pages
  • L'art grec
    858 mots | 4 pages
  • Representation formele
    10791 mots | 44 pages
  • Coucou
    2236 mots | 9 pages
  • L'ingenu
    4342 mots | 18 pages