Les mains libres

Pages: 15 (3683 mots) Publié le: 9 mai 2014
Les Mains libres, dessins de MAN RAY illustrés par les poèmes de PAUL ÉLUARD
Synthèse des interdépendances entre dessin et poème
Le recueil Les Mains libres exploite un nouveau rapport entre l’art graphique et la poésie puisque Éluard
offre une nouvelle approche de l'illustration, les poèmes illustrant les dessins. Cela pose d’ailleurs la question de
savoir ce que signifie « illustrer » : cepeut être simplement dire la même chose par un autre support, choisir un
détail ou un moment du récit en lui donnant une existence visuelle, la tradition de l'illustration voulant que ce
soient les dessins qui se mettent au service des mots. L’étymologie même du mot « illustrer » venant du latin
illustrare signifiant « éclairer, illuminer » donc « mettre en lumière » mène à penser quel’illustration met en
valeur l’œuvre première. La collaboration de Man Ray et de Paul Éluard va ainsi renverser les rôles, partant dans
un rapport de complicité et d’amitié, du principe de liberté car une bonne illustration ne peut se faire que si les
deux arts restent libres et autonomes :
« Des images n'accompagnent un poème que pour en élargir le sens, en dénouer la
forme […]. Pour collaborer peintreet poète se veulent libres. La dépendance abaisse,
empêche de comprendre, d'aimer. Il n'y a pas de modèle pour qui cherche ce qu'il n'a
jamais vu. À la fin rien n'est plus beau qu'une ressemblance involontaire. »1
Certes, Éluard ne cherche pas à décrire le dessin ni à lui donner stricto sensu un équivalent verbal, le
dessin est un déclencheur et non pas un modèle ; alors comment les deux artscommuniquent-ils ? Par le rêve ?
comme le suggère Daniel Bergez « il [le regard éluardien] rêve sur l’œuvre du peintre comme celui-ci a rêvé sur
les formes du réel.2 » Toutefois le chemin tracé du dessin au poème n’est pas unique, en effet la lecture va du
dessin au poème mais revient tout autant du poème au dessin. Chercher les modalités de l’écriture éluardienne
ne doit pas faire perdrel’idée que dessin et poème sont ensemble, côte à côte sur la double page, ils jouent l’un
pour l’autre un rôle de miroir, car si le dessin exerce une influence sur le poème, celui-ci par les mots prolonge la
ligne graphique et lui confère une nouvelle lecture.
« Ainsi deux sources vont à la rencontre l’une de l’autre et se baisent sur les yeux » écrit Paul Éluard dans
L’arbitraire, lacontradiction, la violence, la poésie3 ; nous allons tenter de voir comment se produit cette
rencontre et comment elle se prolonge.
Nous mettons en un tableau synthétique les principaux paramètres et utilisons le classement opéré par
Christine Leconte dans son mémoire de maîtrise Les Mains libres : étude des rapports entre graphisme et poésie4.
Nous y ajoutons d’autres paramètres que nous empruntons àDaniel Bergez5. Il ne s’agit évidemment pas de faire
un relevé exhaustif de tous les couples de dessins et poèmes et nous avons donc fait un choix de quelques-uns
pour illustrer notre propos.

1

Paul Éluard, « Physique de la poésie [2] » in Donner à voir, Gallimard, Édition de la Pléiade, tome I, p.982-83
Daniel Bergez, Littérature et peinture, Armand Colin, nouvelle édition 2011, p.242
3
«L’arbitaire, la contradiction, la violence, la poésie », in Poèmes retrouvés (1908-1966), Gallimard, Édition de la Pléiade,
tome II, p.824.
4
Mémoire de maîtrise Les Mains libres : étude des rapports entre graphisme et poésie soutenu à Paris III Sorbonne Nouvelle
en octobre 1978 sous le nom de Christine Jean. Nous la remercions de nous avoir confié son exemplaire de travail.
5
Daniel Bergez,« Les mains libres, Du dessin au texte », NRP vidéo : http://www.nrp-lycee.com/les-mains-libres-paul-eluardman-ray/
2

Titre du dessin et du poème

Idée clé de l’interprétation

Modalités
Du dessin

Du poème

A. PROLONGATION DES ÉLÉMENTS FIGURÉS
1. Élémentarité
Proximité de dessin et du poème. Dimension élémentaire du mot qui lui rend sa valeur concrète
Fil et aiguille...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le th me des mains dans Les Mains Libres
  • les mains libres
  • Les Mains Libres
  • les mains libres
  • Les mains libres
  • les mains libres
  • Les mains libres
  • les mains libres

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !