Les marchés de brevets dans l'économie de la connaissance

9554 mots 39 pages
Le brevet est un titre qui garantit un droit d’exclusivité d’usage d’une intervention à celui qui en est titulaire. Les marchés de brevets facilitent les cessions de ce droit. La séparation entre l’invention proprement dite et les actifs. Elle est liée à la croissance quantitative des flux d’inventions. L’enjeu de ces évolutions est une circulation facilitée des technologies, par une division plus approfondie du travail de recherche, par un accès facilité aux sources de la connaissance. Les marchés de brevets vont fixer les conditions dans lesquelles les idées et les technologies pourront circuler entre les pays. La valorisation de la recherche publique comme la connectivité technologique des PME exigent une proximité des opérateurs. Les transactions peuvent porter sur les brevets eux-mêmes, ou plus souvent sur divers types de licences. La plupart de ces développements se font en dehors de la France, tout à fait indépendamment des acteurs français, alors que les marchés de brevets ont une couverture d’emblée internationale.

1. Les transformations actuelles de l’économie de la connaissance et des brevets

1. Les progrès de l’économie de la connaissance Les dépenses en R & D des entreprises ont plus que doublé dans le monde entre 1991 et 2008 en termes réels, passant d’environ 300 à près de 640 milliards de dollars. Cela signifie au minimum un doublement des inventions disponibles. Au total en supposant que la productivité de la R & D n’ait pas chuté, au minimum un doublement des inventions disponibles. Au total, le monde d’aujourd’hui est donc caractérisé par une activité inventive deux fois plus intense qu’au début des années 90 et confronté à un changement brutal des équilibres géographiques, avec un déclin relatif à l’Europe et une montée des pays émergents notamment la Chine. L’investissement immatériel est en passe de dépasser les investissements physiques dans la plupart des autres pays avancés, avec une légère avance du

en relation

  • Économie de la connaissace
    945 mots | 4 pages
  • La croissance
    1958 mots | 8 pages
  • Le progres technique
    3230 mots | 13 pages
  • Brevets entreprises françaies
    3580 mots | 15 pages
  • Économie de l'innovation
    11960 mots | 48 pages
  • Dans notre économie globalisée, comment les entreprises internationales protègent leurs innovations par des brevets, afin d’assurer leur revenu et leur développement ?
    2956 mots | 12 pages
  • Comment rendre l’europe compétitive
    2913 mots | 12 pages
  • L'économie de la connaissance
    1456 mots | 6 pages
  • Economie de la connaissance
    299 mots | 2 pages
  • systeme economique japonais
    3477 mots | 14 pages