Les naufragés

Pages: 11 (2624 mots) Publié le: 20 avril 2011
Plan :
* L’auteur
* L’évolution de la vie matérielle, économique et capitaliste depuis le 15ème siècle.
* Deux institutions différentes pour Braudel, l’économie de marché et le capitalisme.
* L’économie-monde
* Analyse critique

L’auteur
Fernand Braudel (1902-1985) est un historien français et il est considéré comme l’un des plus grands au 20ème siècle. Il a été un desreprésentants de « l’école des annales » après avoir rencontré Lucien Febvre, et il a enseigné au « Collège de France ». Il est l’auteur de la Dynamique du capitalisme et de d’autres œuvres connues comme Civilisation matérielle, Économie et Capitalisme du 15ème au 18ème siècle.

L’évolution de la vie matérielle, économique et capitaliste depuis le 15ème siècle.
D’après l’historien Braudel, depuis1450, la population des hommes augmente rapidement dû aux ravages de la « Peste Noire » au siècle précédent.
Les éléments et les techniques d’échanges se transmettent et circulent à travers le monde selon
Braudel. Il nous dit aussi que la monnaie est une très vieille invention et qu’elle est l’outil indispensable à l’accélération de l’échange. S’il n’y a pas d’échange, il n’y a pas de société.Selon l’historien, les villes et la monnaie sont « moteurs et indicateurs » du changement, elles auraient « fabriquées » la modernité.
Fernand Braudel nous fait une sorte de classement des différentes figures de l’économie de marché. La première forme qui a constitué le marché économique est « l’artisan itinérant » (il se déplace de bourg en bourg pour proposer ses services), le paysanappartient aussi à l’économie de marché car il vend ses produits agricoles et achètent des outils et des vêtements. Ensuite, on retrouve le colporteur, c’est un calculateur se déplace dans les rues pour vendre, il est donc plus encré dans la vie économique. Puis le boutiquier qui lui est un « agent » de l’économie de marché, car il offre un échange continu et vend directement ce qu’il fabrique ou bience que fabriquent les autres artisans. L’auteur nous fait donc enfin passer à un étage au-dessus de l’économie de marché, avec les foires et les bourses qui jouent pour lui « un rôle supérieur », car elles ouvrent l’accès aux négociants qui contrôlent les petits marchants. C’est à partir de ce niveau qu’on constate la limite entre l’économie de marché et le capitalisme. Il y a donc deux registresde l’économie de marché d’après Fernand Braudel, le « registre inférieur » qui contient les marchés, les colporteurs et les boutiques ; puis le « registre supérieur » qui est constitué des bourses et des foires.
Afin de mieux comprendre en quoi ces systèmes d’échanges ont pu faire partie de l’aventure de l’économie, l’historien nous parle alors de l’évolution de l’occident du 15ème au 18 èmesiècle.
15ème siècle : après 1450, ce siècle subit « une reprise générale de l’économie » au profit des villes qui sont entrainées par la croissance industrielle, le « rôle moteur » est tenu par les marchés urbains et les boutiques d’artisans.

16ème siècle : il y a eu une forte croissance et un fort développement de l’économie, avec l’élargissement de l’économie atlantique. On arrive à lapremière mondialisation. Pour Braudel, le « mouvement moteur » se place au niveau des foires internationales comme francfort ou Lyon, celle-ci serait accélérée par un système de change et rechange créé par des banques génoises.
17ème siècle : selon Braudel, on aurait décrit ce siècle comme une époque de stagnation de l’économie et comme « l’épanouissement massif des boutiques » mais avec un granddéveloppement de la façade atlantique.
18ème siècle : pendant cette période, l’historien nous raconte qu’il y a eu une amplification de l’économie. De nouvelles foires émergent dans les zones économiques européennes en retard (exemple : la ville de Beaucaire en France, et la région des Alpes en Italie). La ville de Londres commence à « supplanter » Amsterdam. Les marchés urbains, les boutiques et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Naufrages
  • Les naufragés
  • Carnets de naufrage
  • carnet de naufrage
  • Carnets de naufrage
  • Carnet de naufrage
  • Carnets de naufrage
  • Carnets de naufrage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !