Les neoclassiques

Pages: 10 (2329 mots) Publié le: 1 décembre 2012
LES NEOCLASSIQUES

INTRODUCTION
théorie prédominante dans les écono capitaliste, fondée 1870’. néoclassiques = MARGINILISTES (raisonnent à la MARGE : théorie différentielle de RICARDO)
Utilité marginale : UTILITE de la dernière unité achetée / Productivité marginale : PRODUCTIVITE du dernier salarié embauché

Les fondateurs : WALRAS L : Franco-suisse, école de Lausanne (La théorie dumodèle général; 1874, son livre « Eléments d’économie politique pur ») ; MARSCHALL A (La théorie des ciseaux)

Pourquoi Néoclassiques ?
Première raison, points en commun avec les classiques :
Le marché (les mécanismes concurrentiels sont des mécanismes efficaces) ; Notion de libéralisme (L’Etat ne doit pas intervenir) ; Défenseurs du capitalisme

Pour néoclass : classiques ne sont pas allé assezloin dans la démonstration de l’efficacité du marché : c’est leur 1er différence.
( démontrer l’efficacité du marché : il existe plusieurs types d’économies, mais seule : l’ECONOMIE PURE, est une science indiscutable, concerne l’ECHANGE. On peut démontrer scientifiquement l’efficacité par les échanges, (volonté scientifique). La concurrence permettrait une allocation parfaite des ressources.WALRAS : il existe 2 autres types d’économies : L’économie politique appliquée (concerne les phénomènes de production) et L’économie politique sociale (concerne la distribution de la richesse, non scientifique, car dépend de critère de justice)
La théorie néoclassique ne se préoccupe pas des phénomènes de production (une des grande critique ) . On suppose que la production est déjà réalisée, etque les agents économiques disposent de ces biens, le but est d’observer comment vont s’organiser les échanges et comment se fixent les prix

Deuxième raison : MODELE D’EQUILIBRE GENERAL (WALRAS)
Il y a un ensemble de marché de biens (voiture, lessive, etc…) et un ensemble de marché de facteur de production (marché du travail, de l’équipement) et un dernier (moins important) le marché des biensfuturs. Si on laisse fonctionner ces marchés interdépendants librement, on arrive à un équilibre génl entre offre et demande, cet équ. serait satisfait par les agents économiques (optimum de PARETO)


Troisième raison : nouvelle théorie de la valeur d’échange : LA THEORIE DE LA VALEUR D’UTILITE.

Les néoclassique partent de l’hypothèse qu’il n’y a pas que le travail qui est productif, mais lecapital aussi (postulat car ils ne l’ont jamais prouvé) C’est leur nouvelle théorie de la rémunération des facteurs
Chaque facteur touche sa juste rémunérat° : SALAIRE = Productivité marginale du travail / PROFIT = Prodctivité marg. du K



1 - La théorie de la valeur d’utilité

Idée de base : le prix résulte de l’utilité des marchandises. Décroissance de l’UM (pas évident car celasuppose que les coûts sont fixes et préétablis). Théorie initiée par JEVONS et par sa fameuse Loi de l’échange :

Ex de l’échange bilatéral entre 2 personnes dotées chacune d’une qtité d’un seul bien : du blé pour le 1er et du bœuf pour le 2nd
L’échange aura lieu à partir du moment où l’individu qui ne possède que du blé retirera moins d’utilité de 10 unités de blé que d’une unité de bœuf, etréciproquement où celui qui ne possède que du bœuf retirera moins d’utilité d’une unité de bœuf que de 10 unités de blé ( échange permet à chacun d’accroître son utilité. L’intérêt marginal relatif que chacun porte au bien qu’il acquière est supérieur à celui qu’il porte au bien qu’il cède.

Arrêt de l’échange : variation d’utilité procurée au 1er individu par une augmentat° d’une unité de sa consommat°de bœuf sera égale à celle que procure la consommat° d’une unité de blé (Loi de l’égalisation des U.M.) compte tenu du taux d’échange entre les deux biens (idée de l’équation de l’échange). Ds éco monétaire, loi de l’égalisat° est pondérée par les prix

Détermination de la valeur d’une unité marginale ?

JEVONS : chaque échange se fait dans le même rapport Y/X global : pas de raison qu’à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les néoclassiques
  • Les néoclassiques
  • NeoClassiques
  • néoclassique
  • Les néoclassiques
  • Néoclassiques
  • Les néoclassique
  • les néoclassiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !