Les obligations réciproques du seigneur et de son vassal

Pages: 12 (2954 mots) Publié le: 30 mars 2010
L'avènement d'Hugues Capet est une date charnière. En effet cette période est marqué par la fin du monde franc et l'avènement de la dynastie capétienne sous laquelle de nombreux changements vont être opérés.
À la fin du IXème siècle, le pouvoir central étant incapable d'assurer la protection des populations face aux invasions, se dresse alors au plan local une nouvelle organisation politiqueappellée la seigneurie. La puissance publique se disloque progressivement au profit des principautés territoriales. Le phénomène de décentralisation du pouvoir est extrême car la seigneurie est pratiquement indépendante et toute l'autorité réside dans le seigneur. La seigneurie apparait alors comme un remède à la décadence de l'État carolingien, c'est une struture sociale et politique desubstitution. La féodalité se traduit certes par un morcellement territorial, mais également par des liens contractuels dits liens féodo-vassaliques. Il s'agit de liens personnels qui se matérialisent dans un contrat de vassalité. Dans cette nouvelle organisation, le roi capétien est un seigneur parmi les autres, autrement dit dans le domaine des vassaux il se comporte comme n'importe quel seigneur. C'estainsi que le seigneur est également un seigneur féodal, c'est à dire qu'il aura des vassaux et qu'il sera lui-même lié par un lien de féodalité à quelqu'un de plus puissant que lui. Se met ainsi en place une hiérarchie des seigneurs jusqu'aux princes territoriaux et au roi. La formation de ce lien est basée sur les relations vassaliques de la période carolingienne. Mais à présent, ce lien est double,il est constitué d'un élément personnel, la vassalité, ainsi qu'un élément réel, le fief qui est concédé au vassal.
On peut alors éxaminer l'évolution des relations contractuelles entre les seigneurs et leurs vassaux à travers les obligations appartenant à chacun d'eux.
Si au départ l'élement personnel est la sources des obligations entre le seigneur et son vassal (I) l'élément réel devient lasource prééminente des obligations entre le seigneur et son vassal.



I. L'élement personnel, source des obligations entre le seigneur et son vassal.

La vassalité est structurée autour de rites d'hommage et de fidélité revêtant la forme d'un véritable contrat (A) et ammenant des obligations inégales entre le seigneur et son vassal (B).

A. La cérémonie, l'expression des obligations ducontrat vassalique.

La vassalité existe depuis la fin de l'époque carolingienne. Il s'agit pour un homme de devenir dépendant d'un autre, plus puissant. L'entrée en vassalité est marquée par une cérémone formaliste et religieuse. Au cours de cette cérémonie, il y a deux phases correspondantes à l'hommage propre et le serment du vassal appelé la foi. L'hommage dérive de l'ancien commendatiofranque. En effet ce rite s'inscrit dans la tradition germanique du campagnonnage et désignait la soumission d'un certains nombre d'hommes à un chef plus puissant. L'hommage représente un lien personnel qui lie la personne du vassal à celle de son seigneur autrement dit c'est l'acte par lequel le vassal se donne et se place sous la dépendance du seigneur féodal. Pour la plupart des seigneurs le but dece lien peut être militaire, mais le grand nombre de possession de vassaux est également un signe de puissance pour le seigneur. La cérémonie est publique en présence d'une assistance nombreuse, le but étant de donner une importance à l'engagement. Le vassal s'agenouille, tête nue, désarmé et il met ses mains jointes entre celles de son futur seigneur, ce qui symbolise la remise toute entière auseigneur. Le vassal devient l'homme du seigneur. Cet acte est appelé la dation des mains ou immixtio manuum. Le seigneur et le vassal vont prononcer les paroles qui obligent, l'hommage apparait alors comme un rite oral, en effet le recours à l'écrit est rare. Ces paroles permettent d'établir publiquement l'auto-tradition du vassal, c'est le fait de constater que le vassal se donne au seigneur et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les obligations réciproques du seigneur et de son vassal
  • Vassaux et seigneurs
  • Le vassal de mon vassal n'est pas mon vassal
  • Le vassal de mon vassal n'est pas mon vassal
  • Le vassal de mon vassal n'est pas mon vassal
  • seigneur
  • Seigneur
  • Les seigneurs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !