Les oeuvres littéraires ont elles pour seul fonction de nous divertir ?

735 mots 3 pages
Les oeuvres littéraires, aussi diverses qu'elles soient, ont comme toute chose une fonction précise définit dans ce cas par un auteur, un poête où un dramaturge.
On peut donc se demander si les oeuvres appartenant à un genre litérraire ont pour seul but de nous faire oublier la réalité en nous procurant du plaisir ?
Il est vrai que lire une oeuvre littéraire est divertissant. Cependant les oeuvres litérraires ont aussi d'autres fonctions.

Tout d'abord les oeuvres littéraires ont pour fonction de nous procurer du plaisir en nous faisant oublier la réalité. Elles nous permettent d'entrer dans un autre monde. On peut s'évader grâce aux lieux magnifiques et fantastiques et aux personnages extraordinaires. Par exemple dans la saga " Harry Potter " de J.K Rowling, les lieux imaginaires se succèdent comme "Poudlard", "le chemin de traverse" ou encore "la banque de Gringotts". Une multitude de personnages fantastiques est aussi présente, des gobelins, des ogres, des centaures, des fantômes et pleins d'autres encore. D'autre part, les oeuvres littéraires nous procurent du plaisir et nous font oublier la réalité car l'on s'identifie aux personnages. En effet, la plupart des héroïnes nous inspirent de la sympathie voir même de l'admiration ce qui nous poussent à se mettre à leur place et à vouloir leur resembler. C'est le cas de milliers de jeunes filles qui ont lus la saga " Twilight " de Stephenie Meyer, cette histoire d'amour captivante entre une humaine et un vampire. Toutes se sont identifiées a l'héroïne " Bella " à la base une adolescente banale. En outre, les oeuvres littéraires nous procurent du plaisir et nous font oublier la réalité grâce au suspence qui nous plonge entièrement dans le livre. Si l'auteur crée du suspence le lecteur est alors absorbé par l'histoire. Dans le livre " l'affaire Caïus " d'Henry Winterfed, des enfants mènent l'enquête pour faire libérer un de leurs amis emprisonné à tort. L'intrigue est bien menée et il a une bonne

en relation

  • Dissertation
    2385 mots | 10 pages
  • Dissert humanité et l'art
    1261 mots | 6 pages
  • La tragédie et la comédie au XVIIe sièclele classicisme
    1683 mots | 7 pages
  • dissertation sur le roman
    1546 mots | 7 pages
  • "On ne doit parler, on ne doit écrire que pour l'instruction" jean de la bruyère
    1336 mots | 6 pages
  • Metteur en scène et auteur
    2279 mots | 10 pages
  • Le comique et le tragique
    1673 mots | 7 pages
  • Dissert'
    2558 mots | 11 pages
  • Le classicisme
    1966 mots | 8 pages
  • Theatre
    1430 mots | 6 pages