Les théories modernes des organisations

Pages: 8 (1759 mots) Publié le: 2 septembre 2013
LES THEORIES MODERNES DES ORGANISATIONS
Synthèse sur la notion de pouvoir

1. Les différentes approches du pouvoir dans les organisations Définition et sources du pouvoir : Le pouvoir correspond à la capacité à produire ou modifier des résultats en fonction de ses objectifs et de ses besoins propres. En termes simples, c’est faire faire à quelqu’un ce que l’on veut. Dès lors que les acteursunissent leurs efforts dans le cadre d’une entreprise, il y a création d’interactions entre eux et apparition du pouvoir. Ce pouvoir s’exprime d’abord sous une forme particulière – l’autorité – qui n’est autre que la légitimité du pouvoir du point de vue de l’organisation. Ses sources : Toute structure suppose l’existence d’un pouvoir, c’est à dire la mise en place de relations stables d’autorité.Cette autorité peut s’exercer sur les tâches (un subordonné dépend de plusieurs chefs compétents chacun dans leur spécialité), sur les personnes (c’est la position hiérarchique du chef). L’autorité peut également être partagée entre une ligne hiérarchique investie d’un pouvoir général de commandement et une ligne de conseil formée de fonctionnels. Remarquons enfin que l’autorité peut apparaîtred’un point de vue formel ou informel dans la structure de l’entreprise. Pour résumer : Le pouvoir peut provenir soit : • • D’une autorité légale (fonction hiérarchique) De la maîtrise d’une ressource, d’une compétence, d’une information, c'est-àdire, pour parler en termes de spécialiste (Crozier & Friedberg) la maîtrise d’une zone d’incertitude.

Le pouvoir à travers les théoriciens : • Weber : lepouvoir charismatique fondé sur les croyances / le pouvoir rationnel-légal fondé sur les règles et les usages. Ces deux types légitiment le pouvoir. Ce qui s’est manifesté par l’organisation bureaucratique. Dans les théories classiques, le pouvoir émane de la position hiérarchique et suit le principe de commandement (l’exécution des ordres). C’est le pouvoir de droit. • Le mouvement des relationshumaines : Remise en cause du principe que l’instrument financier et le commandement sont les seules sources de légitimité du



pouvoir. D’où la création d’outils comme la DPPO et le développement des organisations (OD) pour instaurer la confiance. Crozier & Friedberg (1977) : ils marquent une rupture avec le modèle bureaucratique qui ignore l’influence des relations et des « jeuxstratégiques » que peut développer tout salarié (coalitions, ententes, pressions informelles…). C'est-àdire que le salarié ne subit pas passivement son environnement mais développe un comportement stratégique pour tirer le meilleur parti. Pour ces auteurs, le véritable pouvoir est la capacité réduire les « zones d’incertitude ». et au-delà du mode formel « légal » de toute organisation (hiérarchie), lessalariés établissent entre eux des systèmes de relations (« système d’action concret » qui leur permettent de résoudre leurs problèmes quotidiens).

4 types de pouvoirs : Le pouvoir d’expertise Le pouvoir lié à la maîtrise de l’information et de la communication Le pouvoir provenant des règles de l’organisation Le pouvoir provenant de la capacité à maîtriser les zones d’incertitudes donnant pouvoiret autonomie aux individus

On n’étudie plus le pouvoir dans sa dimension fonctionnelle (théories classiques) mais dans une dimension politique : comme un enjeu d’affrontements stratégiques entre différents acteurs. L’autorité est la confiance que l’on fait à quelqu’un, qu’il soit dans une position hiérarchique ou non, et dont on suit l’ordre ou le conseil. « Il a de l’autorité » veut dire que saséduction ou sa compétence engendre une action conforme à son désir sans contrainte et avec confiance. Cette définition s’oppose à celle des auteurs classiques qui mettent l’autorité du côté du droit de commander, donc du lien de dépendance hiérarchique.



Mintzberg : il distingue deux grandes formes de coalition, la coalition interne (direction et salariés) et la coalition externe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie des organisations
  • Theorie des organisations
  • Théorie des organisations
  • Théorie des organisations.
  • théorie des organisations
  • Theorie des organisations
  • Théorie des organisations
  • Théorie des organisations

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !