Les travailleurs de la mer

Pages: 7 (1632 mots) Publié le: 16 juin 2014


Commentaire composé
sur Les travailleurs de la mer (de Victor Hugo), Première partie, Livre 1, chapitre VII, « De ce qu’il lui était arrivé » […] « Le rêve est l’aquarium de la nuit».



Les travailleurs de la mer est un roman de Victor Hugo qu’il a écrit pendant qu’il était exilé à l’île anglo-normande de Guernesey et qui est dédié à elle et à ses habitants. Il a été publié en 1866,après Les misérables. C’est un roman qui appartient au Romantisme. L’histoire tourne autour de trois caractères : Gilliat, un pêcheur, dont on dit qu’il est le fils du diable ; Mess Lethierry, un ancien aventurier, maintenant propriétaire du premier bateau à vapeur, la Durande ; et Déruchette, nièce de ce dernier. Un jour la Durande coule après des machinations du capitaine du bateau, Sieur Clubin.Mess Lethierry est ruiné. Un marin lui apprend que la machine du bateau peut être sauvée et Lethierry promet sa nièce à celui qui ramènera la machine. Alors Gilliat, rêveur et amoureux depuis longtemps de Déruchette, accepte le défit. Il va retrouver la Durande et après de longues et difficiles épreuves qu’il passe seul sur le rocher Douvres, il revient avec toute la mécanique de la machine. Entretemps Déruchette et Ebenezer Caudray sont tombés amoureux et veulent se marier. Gilliat fait une dernière fois preuve de son amour pour Déruchette en l’aidant à se marier et partir avec le jeune révérend Caudray.
L’extrait est une représentation de la façon de penser de Gilliat, en particulier sa vision sur la nature. Après avoir fait un portait du personnage comme solitaire, penseur et bonnavigateur, et nous informer qu’il faisait attention aux oiseaux en les protégeant, Victor Hugo précise que « Gilliat était un homme de songe», puis il décrit sa pensée sur le monde des airs et des oiseaux, qu’il essaye d’expliquer.
Les oiseaux « habitants de l’air », une théorie sur des êtres invisibles existants dans l’air, des observations sur le rêve humain et le monde nocturne, tels sont lessujets de la pensée de Gilliat, réfléchis simplement et méthodiquement, sans complications. On peut entrevoir des aspects philosophiques et psychanalytiques dans ce texte, par rapport à la nature et par rapport à l’homme, tous sujets principaux pour le Romantisme.


Puisque Victor Hugo nous présente son héros, Gilliat, comme quelqu’un ayant « de l’halluciné et de l’illuminé », on s’attend à unedémonstration de sa voyance : en suivant une hypothèse simple – des espèces transparentes vivent dans les eaux, alors il doit y en avoir ainsi dans les airs – Gilliat, démontre sa vision du monde, d’un aspect assez philosophico scientifique. Des espèces transparentes dans l’eau, qui sont bien évidemment les méduses, sont comparées ici avec une belle métaphore quand elles sont hors de leur élément :« du cristal mou ». Gilliat pense qu’il doit y avoir des espèces qui ressemblent aux méduses, mais dans l’air, qu’on ne voit pas et qu’on pourrait voir seulement en pêchant dans l’air, pour « expliquer bien des choses ». Il se pose d’ailleurs une question rhétorique : « puisque la mer est remplie, pourquoi l’atmosphère serrait-elle vide ? » Dans son songe on peut distinguer deux aspects différents.Premièrement, le vœu universel de l’homme de vouloir tout expliquer, qui est ici très manifeste (comme dans tout l’extrait). Par faute de preuves scientifiques, Gilliat peut seulement y songer et rien d’autre – « il concluait que… », « ne croyait pas à… », « imaginait que… » La pensée est donc très importante et pourrait peut-être expliquer le monde, du moins y faire des découvertes, mais ellefait découvrir à l’homme qu’il n’est rien devant la nature et l’infini. Et puis, la grandeur de la nature. On constate que en comparant mer et air, l’homme essaye d’expliquer deux « terrains » qui lui sont complètement, ou presque, inconnus, contrairement à la terre, et pour lesquels il peut penser ce qu’il veut, mais cette impossibilité d’expliquer l’inconnu est ce qui rend la nature d’une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les travailleurs de la mer
  • Les travailleurs de la mer
  • Les travailleurs de la mer
  • Les travailleurs de la mer
  • Les travailleurs de la mer
  • Victor hugo, "les travailleurs de la mer"
  • Tableau des Arguments et Procédés
  • Les travailleurs de la mer

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !