Les violences urbaines

1054 mots 5 pages
Devoir seconde – Du développement au développement durable.

Développement et développement durable à Madagascar.

Document : Le (sous)- développement durable au paradis de la biodiversité

« Les campagnes malgaches doivent faire face à une forte croissance démographique : la population double en vingt-cinq ans. Pour répondre aux besoins vivriers, les paysans consomment les ressources naturelles. L’agriculture attaque de nouveaux pans de la forêt, et partout l’on crée des champs et des rizières dans les zones forestières au sol riche. Ce phénomène, allié aux besoins des villes en charbon de bois et aux ravages des exploitations forestières, ont fait de Madagascar un pays champion de la déforestation. Déforestation rime avec aggravation de l’érosion, perte de la fertilité des sols, risque d’inondation accru… Transformer les systèmes de production agricole et mieux gérer les ressources naturelles apparaissent donc comme une obligation. S’y ajoute la nécessité de protéger un des réservoirs majeur de la biodiversité mondiale. La nature, isolée du continent depuis plus de 160 millions d’années, a évolué en vase clos. La biodiversité (…) se concentre dans la forêt. Le début des années 1990 a ainsi vu la mise en place d’une politique environnementale impressionnante avec l’implication d’acteurs malgaches et internationaux car les grandes ONG de protection de la nature (_ _ _, Conservation international), Union européenne (…) rivalisent dans la définition des objectifs et leur réalisation. Cette politique, placée sous le signe du développement durable, entend associer conservation de la biodiversité et développement.
(…) Une quinzaine d’années plus tard, les résultats de cette politique sont mitigés. L’écotourisme, entravé par la très mauvaise desserte routière et hôtelière, ne tient pas ses promesses. Les opérations de développement agricole, malgré quelques succès, sont limitées par les dysfonctionnements des ONG, l’enclavement, l’analphabétisme

en relation

  • Violences urbaines
    6845 mots | 28 pages
  • Violences urbaines
    2983 mots | 12 pages
  • Les violences urbaines
    5723 mots | 23 pages
  • Violences urbaines
    581 mots | 3 pages
  • Les violences urbaines
    885 mots | 4 pages
  • Violences urbaines
    651 mots | 3 pages
  • Violence urbaine
    1361 mots | 6 pages
  • Violence urbaines
    4802 mots | 20 pages
  • Violence urbaine
    860 mots | 4 pages
  • violences urbaines
    384 mots | 2 pages