linguistique

Pages: 10 (2251 mots) Publié le: 8 janvier 2015

LE FONCTIONNALISME
Le terme de fonctionnalisme désigne un courant d'idées prônées par un groupe de linguistes qui s'inscrivent dans la tradition saussurienne. Cette école met l'accent sur la notion de fonction de communication de la langue en essayant de retrouver dans les énoncés les traces manifestes des différents « choix » effectués par le locuteur.
Le linguiste le plus célèbre de cecourant est André Martinet, qui a contribué par son livre « Eléments de Linguistique Générale »(1960)i à diffuser les idées fonctionnalistes.
L'insistance sur la « fonction de communication » du langage est à la base du point de vue fonctionnaliste et détermine la fonction ainsi que la nature des éléments qui jouent un rôle du point de vue de la communication.

1 - CONCEPTS GENERAUX
DÉFINITION DELA LANGUE
Une langue est, selon A. Martinet, un instrument de communication doté d'une double articulation, auquel correspond une organisation particulière des données de l'expérience:
« Une langue est un instrument de communication selon lequel l'expérience humaine s'analyse, différemment dans chaque communauté (...), en unités douées d'un contenu sémantique et d'une expression phonique: lesmonèmes; cette expression phonique s'articule à son tour en unités distinctives et successives, les phonèmes, en nombre déterminé dans chaque langue, dont la nature et les rapports mutuels diffèrent eux aussi d'une langue à l'autre. » (Martinet,1974, p.20).

LA DOUBLE ARTICULATION
Dans le cadre de la linguistique fonctionnelle d'André Martinet, la double articulation désigne la propriétélinguistique selon laquelle toute production langagière peut se découper à deux niveaux :
La première articulation : niveau des unités significatives
Un énoncé est une succession d'unités minimales de signification qu’on appelle des monèmes. Chaque monème a une face formelle (le signifiant) et une face significative (le signifié). Ces unités minimales peuvent être des mots (montagne) ou des groupesde mots (boîte-aux-lettres).
Un monème peut comporter une partie lexicale, le lexème, (renvoyant à un percept) et un morphème à valeur purement grammaticale. ex. dans la forme achèterai , achèt- = lexème -erai= morphème
La deuxième articulation : niveau des unités distinctives
Les monèmes se segmentent eux-mêmes en unités sonores plus petites, les phonèmes, n'ayant pas de sens en soi, mais quiparticipent à l’identification du sens des unités significatives en permettant de les distinguer les unes des autres. ex,. dans bateau /bato/, râteau /rato/ et gâteau /gato/, /b/, /r/ et /g/ sont les unités distinctives qui servent à isoler le sens des trois unités significatives.

La double articulation des langues constitue le fondement d’une économie importante dans la production des énoncéslinguistiques. Avec un nombre limité de phonèmes (entre vingt-six et trente en moyenne dans chaque langue), on peut construire un nombre illimité d’unités de première articulation et par suite un nombre illimité d’énoncés.
LA NOTION D’ÉCONOMIE DU LANGAGE
Ce type d'organisation de la langue qui existe dans toutes les langues décrites à ce jour, A. Martinet en déduit que : « seule l'économie quirésulte de la double articulation permet d'obtenir un outil de communication d'emploi général et capable de transmettre autant d'information à aussi bon compte ». ii
La première articulation des langues naturelles réalise un codage économique où une infinité de messages peut être envisagée au moyens de quelques milliers d'unités ré-employables d'un message à l'autre (les monèmes).
La deuxièmearticulation apparaît alors comme un surcodage très économique et Mounin résume cette idée « Non seulement nous pouvons exprimer notre expérience du monde au moyen de quelques milliers de monèmes seulement, mais encore ces milliers de monèmes sont faits eux-mêmes à partir de trente à cinquante signes sonores minimaux, selon les langues : les phonèmes de chaque langue ».iii

LA NOTION DE FONCTION...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • linguistique
  • Linguistique
  • Linguistique
  • Linguistique
  • Linguistique
  • Linguistique
  • Linguistique
  • Linguistique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !