linguistique

6506 mots 27 pages
Introduction

La linguistique moderne est dite scientifique parce qu’elle est fondée sur l’observation des faits, de tous les faits langagiers. Elle est dite autonome, car elle a un objet d’étude propre à elle : le langage humain.

A travers l’étude des langues naturelles, elle cherche à atteindre un phénomène plus vaste qui caractérise toute vie en communauté : le langage. De ce point de vue, la linguistique est rattachée à la sémiologie qui se fixe comme objet d’étude « la vie des signes au sein de la société ».

La linguistique est donc une branche de la sémiologie. Elle s’occupe du langage humain.

Pour des considérations méthodologiques, le fondateur de la linguistique moderne a opéré certaines distinctions qu’on désignera plus tard par les dichotomies saussuriennes. Dans un premier temps, on constate que le langage est un phénomène complexe est impossible à saisir dans la mesure où il se présente sous différents aspects souvent contradictoires. Ayant observé l’hétéroclite du langage, Saussure se place du point de vue de la langue qui, seule, sera considérée comme l’objet d’étude de la linguistique. Dans un second temps, le fondateur de la linguistique moderne entreprend la définition de la langue.

Le présent cours aborde le débat épistémologique animé d’un côté par les promoteurs de la linguistique structurale et de l’autre par ceux de la sociolinguistique.

Dans le premier cas tout comme dans le second, ce cours cible le cheminement des idées ayant conduit à deux conceptions aussi bien la langue que son étude. La langue est donc l’objet d’étude différemment perçu par les deux disciplines :

Qu'est-ce que la linguistique structurale ? De quoi s’occupe-t-elle ? Comment le fait-elle ? Autrement dit, où réside la scientificité de la linguistique structurale appelée aussi la linguistique générale ? Qu'est-ce que la sociolinguistique ? De quoi s’occupe-t-elle ? Comment le fait-elle ? En quoi consiste la scientificité de la

en relation

  • Linguistique
    2458 mots | 10 pages
  • Linguistique
    2141 mots | 9 pages
  • La linguistique
    15646 mots | 63 pages
  • Linguistique
    3398 mots | 14 pages
  • Linguistique
    864 mots | 4 pages
  • Linguistique
    8603 mots | 35 pages
  • la linguistique
    1205 mots | 5 pages
  • linguistique
    2251 mots | 10 pages
  • Linguistique
    2674 mots | 11 pages
  • Linguistique
    6902 mots | 28 pages