Louis vii

Pages: 8 (1822 mots) Publié le: 26 mars 2012
Octave, personnage sombre, en proie au «  mal du siècle »

Stendhal nous présente les grands drames de la vie d’octave, que nous retrouverons dans tout le reste de l’œuvre.
Tout d’abord, il nous brosse un portrait très élogieux de sa beauté et de ses qualités intellectuelles sur lesquelles nous nous pencherons en premier. Nous verrons en quoi S. nous montre ces caractères comme faisantpression sur Octave comme une voix intérieure qui lui dirai «  Mais avec la chance que tu as, de quoi te plains-tu ? »
Puis après la rupture instaurée par le « si » ligne 10 et qui s’enchaîne par la présentation pessimiste du caractère d’Octave, nous verrons en quoi S. nous expose Octave comme une sorte de héros de tragédie dépressif. Le dernier aspect de cette première partie sur la descriptiond’Octave portera sur ce que S. nomme un « principe singulier » ligne16 et qui parait expliquer la mélancolie maladive d’Octave.

A- Toutes les qualités d’Octave qui devrait lui valoir sa place parmi les «  jeunes gens les plus distingués de la societé »

Si l’on suit linéairement le texte on remarque qu’Octave est un jeune homme qui à premiere vue se révele plein de promesses, il parait avoir toutpour réussir :
- Il sort de polytechnique assez jeune «  agé d’à peine 20 ans » ligne 1 ce qui es un topos dans les œuvres de Stendhal ( Lucien Leuwen lui aussi est a polytechnique). Cela doit assurer a Octave une carrière militaire qui aurait du l’emmener au moins «  comme lieutenant » ligne 6
- Sa description physique est très flatteuse : Stendhal emploie 2 hyperboles successives «  degrands yeux noirs les plus beaux du monde » ligne 8 et « les jeunes gens les plus distingués de la société » ligne 10.
- Il parrait également sentimentale. On retrouve une synecdoque a la ligne 16 «  ce jeune cœur » qui accentue son côté émotif. Stendhal évoque aussi des «  yeux si doux » ligne 10
- Il semble également avoir de grandes qualités oratoires : A la ligne 11 « Il eut faitsensation » plus fort quand même que « il eut plu » ou autre chose…
Octave est donc présenté comme un héros plein de qualités et qui justement, eut égard à ces qualités, se devrait d’etre apprécié de son monde. Sa beautée et ses belles manières doivent attirer l’attention du beau monde mais la description qui suit, celle de son caractère nous montre pourquoi ce beau monde , soit est compatissant,soit le trouve « odieux » comme il est dit ligne 7






B- La présentation d’une sorte de héros de tragédie dépressif


. D’abord on peut dire qu’Octave ressemble a un héros de tragédie cornélienne car il est présenté comme une personne très attachée au devoir. Stendhal emploi un registre tragique avec les champs lexicaux du sacrifice, de la fatalité et du devoir
Pour lesacrifice : « il renonça » l.4, « il aurait voulu » l.4, « se soumettre sans balancer » l.14
Pour la fatalité et le devoir : «  tel était le désir » l.3, «  ce qui lui semblait prescrit pas le devoir » l.14  «  tu es le devoir incarné » ligne26. Octave parle également avec un ton très solennel :  il suit  « la ligne de la raison »l.23 ce qui montre la droiture qu’il s’impose
Et la phrase quireprésente le mieux le caractère tragique du héros :
«  Que je voudrai pouvoir rendre mon ame pure au Créateur comme je l’ai reçue »
. Maintenant une héros de tragédie DEPRESSIF car Stendhal nous montre Octave comme un jeune homme totalement emprunt du «  mal du siècle » des romantiques. On sent chez lui le sentiment de malaise et d’insatisfaction qui le font ressembler a un Baudelaire ouun Rimbaud… C’est un personnage qui provoque pour mieux masquer sont mal-etre. Stendhal justement emploie le champs lexical du mal-etre et de l’isolement pour décrire le caractère d’Octave : singularité l.7, odieux l.7, images trop sombres l.18, mélancolie, misanthrope l.20, froidement l.22, quelque chose de sombre l.10,  ame glacée l.29.
En plus, il parait completement passif, sujet à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ordonnance de louis vii (1155)
  • Ordonnance de louis vii (1155).
  • Sonnet vii louise labbé
  • Ordonnance de louis vii
  • Charte de commune accordée par louis vii à senlis 1173
  • Lecture analytique louis labé, sonnet vii " je vis, je meurs" ( 1555)
  • Charles vii
  • louis

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !