Louise labé, sonnet viii

Pages: 5 (1142 mots) Publié le: 28 avril 2010
Intro:

Louise Labé : (1524-1566), elle est originaire de Lyon d’un milieu bourgeois (bonne éducation) mais elle est imprégnée de la culture italienne (latine + italienne). C’est une femme atypique (hors norme) : elle est maître d’arme et fréquente les salons. Elle st condamnée par Calvin pour une vie trop libre. A 16 ans, elle tombe amoureuse d’Olivier de Magny (ami de Du Bellay). C’est unamour malheureux qui est à l’origine de beaucoup de poème.

Entre 1545 et 1555 elle publie « Elégies et sonnets », « Débat de Folie et d’Amour ». C’est de la poésie lyrique (joie, amour, corps, cœur) et de la poésie élégiaque (tristesse, mélancolie, nostalgie ; lié au cœur et au passage du temps)

« je vis, je meurs » est le poème le plus célèbre de Louise Labé, c’est le 8ème sonnet de sonrecueil « Elégies et sonnets ». C’est un sonnet dans la tradition pétrarquiste dont on voit l’influence. Elle y reprend la description de la passion et des sentiments contradictoires. C’est un registre lyrique mais elle adopte un point de vue général.

Plan:

I)Spécificité du sonnet

1)La construction

2)La versification

II)Situation d’énonciation

1)le registre lyrique

2)Le cadrespatio-temporel

III)Désordres des sentiments amoureux

1)2 figures de style clé

2)La vision la vison de l’amour

Dévelopement du plan:

I)Spécificité du sonnet

1)La construction

-2 quatrains et 2 tercets avec un vers central qui fait le lien : v.9articulation forte : « Ainsi »

-Le 2ème quatrain : énumération des effets physique et de la psycho passion, sorte d’accumulation desverbes et des adjectifs. Ex : v.1

-les 2 tercets ont une unité de thème : les erreurs de l’amour. « Je » est la victime de cet amour. Le dernier vers montre un retour au départ. C’est un poème circulaire.

2)La versification

-en 14 vers à 10 syllabes (décasyllabes)

-rimes embrassées dans les quatrains (ABBA) et dans les tercets rimes croisées (CDC) et rimes plates (CDD).

-4 rimesdifférentes seulement : « oie », « ure », « ère » et « eur ». Ces rimes font ressortir la gamme sonore et traduit l’obsession de la passion, l’emprisonnement du sujet dans l’amour.

-un sonnet très bien construit avec le rythme et les sonorités qui traduisent l’idée

 sonnet parfait. Il y a quelques contraintes pour le sonnet, celui-ci est au service de son thème, des contraintes poétiques etamoureuses.

-Le sonnet est un poème à forme

I)Spécificité du sonnet

1)La construction

-2 quatrains et 2 tercets avec un vers central qui fait le lien : v.9articulation forte : « Ainsi »

-Le 2ème quatrain : énumération des effets physique et de la psycho passion, sorte d’accumulation des verbes et des adjectifs. Ex : v.1

-les 2 tercets ont une unité de thème : les erreurs del’amour. « Je » est la victime de cet amour. Le dernier vers montre un retour au départ. C’est un poème circulaire.

2)La versification

-en 14 vers à 10 syllabes (décasyllabes)

-rimes embrassées dans les quatrains (ABBA) et dans les tercets rimes croisées (CDC) et rimes plates (CDD).

-4 rimes différentes seulement : « oie », « ure », « ère » et « eur ». Ces rimes font ressortir la gammesonore et traduit l’obsession de la passion, l’emprisonnement du sujet dans l’amour.

-un sonnet très bien construit avec le rythme et les sonorités qui traduisent l’idée

 sonnet parfait. Il y a quelques contraintes pour le sonnet, celui-ci est au service de son thème, des contraintes poétiques et amoureuses.

-Le sonnet est un poème à forme fixe.

II)Situation d’énonciation

1)leregistre lyrique

-« je » est omniprésent dans toutes les strophes et parfois plusieurs fois, il est employé avec le pronom personnel « me » et l’adjectif possessif « mon » v.14.

-poème centré sur l’expression personnel. Cela montre l’envahissement de la passion qui occupe tout : corps + âme  c’est une forme de dépendance. On oublie le reste du monde. Celui qui provoque la passion est absent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • "Sonnet viii" de louise labé (commentaire)
  • * Louise labé : sonnets : viii
  • Louise labbé sonnet viii
  • Louise labé sonnet xxiv
  • Sonnet n°2 de louise labé
  • « Sonnet ii » louise labe
  • Louise labé sonnet x
  • Louise labé sonnet 18

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !