Lumière sur la mary rose

421 mots 2 pages
CopyRight Wikipédia.org

La Mary Rose était une caraque emblème des Tudor et faisait partie du programme naval du roi Henri VIII d’Angleterre. Après avoir servi durant 33 ans dans plusieurs guerres contre la France, l’Écosse et la Bretagne et avoir été largement reconstruite en 1536, elle combattit pour la dernière fois le 19 juillet 1545. Alors qu’elle menait l’attaque contre les galères françaises, elle coula dans le Solent, le bras de mer séparant l’Angleterre de l’île de Wight face au château de Southsea, dans lequel se trouvait Henri VIII. L’épave de la Mary Rose fut redécouverte en 1971 et une opération de sauvetage fut organisée en 1982. Celle-ci, l’un des projets les plus complexes et coûteux de l’histoire de l’archéologie maritime, permit de renflouer une large section du navire et des milliers d’objets datant de la période des Tudor.
Le sauvetage de la Mary Rose fut une étape importante dans l’histoire de l’archéologie maritime, comparable en complexité et en coût uniquement avec le renflouement du navire suédois du xviie siècle Vasa en 1961. Les découvertes incluent des armes, des équipements de navigation et un large éventail d’objets utilisés par l’équipage. De nombreux artéfacts sont uniques à la Mary Rose et ont permis de faire avancer nos connaissances dans de nombreux domaines allant de la guerre navale à l’histoire des instruments de musique. Depuis le milieu des années 1980, le navire est exposé à la base navale de Portsmouth où il subit de nombreuses mesures de restauration. Les objets découverts sont exposés au Mary Rose Museum adjacent.
La Mary Rose n’a eu aucune carrière marchande connue. Elle fut l’un des plus grands navires de la marine anglaise tout au long de ses trois décennies d’existence et l’un des premiers exemples de navire spécialement conçu pour le combat. Elle était équipée de nouveaux modèles de canons pouvant tirer depuis les ponts-batterie, une évolution récente dans l’architecture des navires de guerre. Après

en relation

  • Aurélien, aragon
    2991 mots | 12 pages
  • Titanic
    784 mots | 4 pages
  • regarde seulement
    1231 mots | 5 pages
  • Progré scientifique
    792 mots | 4 pages
  • Comtesse del carpio de goya
    1405 mots | 6 pages
  • Notre dame de reims, bible de pierre
    1278 mots | 6 pages
  • Table des matières de frankenstein, mary shelley
    453 mots | 2 pages
  • Communication
    1714 mots | 7 pages
  • Chapeau des poemes
    1219 mots | 5 pages
  • Anthologie des poètes romantiques
    1844 mots | 8 pages