lycee

892 mots 4 pages
Le lyrisme amoureux et la nature[modifier | modifier le code]
Les poèmes de l’amour sont aussi des poèmes de la nature 5: « nous allions au verger cueillir des bigarreaux ». Le lyrisme amoureux se mêle au lyrisme de la nature sans qu’ils se confondent. Ce n’est pas l’amour malheureux que Hugo chante mais au contraire l’amour comme source de plénitude, de bonheur à deux et de communion avec la nature 6.

Le poète exprime la nature et l'amour sous la forme de poèmes brefs, comme si Hugo cherchait plus à capter un moment fugitif qu’à donner une longue peinture de ses sentiments 7. Hugo se concentre sur quelques parties de la réalité en donnant ainsi une image fragmentée : il ne fait pas de portrait de pied en cap de la femme qu’il aime mais évoque sa nuque 8 ou ses pieds et ses cheveux 9. La nature elle-même est décrite de façon très fragmentaire: Hugo évoque un arbre et ses branches 10, la rive et les joncs 9. Dans les poèmes d’amour, l’amour et la nature sont intimement liés, faisant apparaître la nature comme l'espace privilégié de la fusion du poète et de la femme aimée.

Les Contemplations comme œuvre du deuil[modifier | modifier le code]
Les Contemplations sont surtout un recueil de la nostalgie et en particulier du souvenir de Léopoldine, la fille du poète, qui meurt noyée dans la Seine avec son mari le 4 septembre 1843, dont Hugo apprend la mort par hasard dans la presse cinq jours plus tard. La mort de sa fille conditionne en effet la structure du livre et sa séparation en deux parties.

Hugo choisit les vers pour raconter la traversée de son deuil, ceux-ci permettent de mettre en forme cette expérience douloureuse et de la dépasser. La contrainte poétique est une manière de canaliser l'affect en coulant l'informel comme dans un moule de formes préexistantes ; le sonnet ou les structures rythmiques.

Le destinataire de Pauca meae semble être d’abord sa fille Léopoldine, à laquelle Hugo s’adresse. Il écrit par exemple « vois-tu, je sais que tu

en relation

  • lycée
    322 mots | 2 pages
  • LYCEE
    929 mots | 4 pages
  • Lycee
    648 mots | 3 pages
  • Lycée
    1014 mots | 5 pages
  • Lycée
    20016 mots | 81 pages
  • Lycée
    391 mots | 2 pages
  • lycee
    1969 mots | 8 pages
  • lycée
    1569 mots | 7 pages
  • lycée
    275 mots | 2 pages
  • Lycée
    280 mots | 2 pages