Médiation

Pages: 15 (3612 mots) Publié le: 28 avril 2010
La médiation

(Définition, champs d’application et processus)

La médiation : une définition

La médiation est aujourd’hui reconnue comme un processus intéressant et efficace, pour résoudre un différend entre deux personnes. Un tel processus offre aux parties impliquées la possibilité d’exposer ce qu’elles pensent de cette situation, d’être entendues, d’exprimer leurs sentiments etleurs émotions et de poser des questions. Il s’agit alors de permettre à ces personnes de s’entendre sur une façon de régler le conflit, de réparer, d’atténuer, voire d’annuler les torts ou tout simplement de pouvoir tourner la page sur un événement désagréable.

|La médiation est un processus le plus souvent formel par lequel un tiers impartial tente, à travers l’organisation d’échanges entreles |
|parties de permettre à celles-ci de confronter leurs points de vue et de rechercher avec son aide une solution au conflit qui les oppose.|
| |
|Bonafé-Schmitt, 1998|

Envisagée comme un véritable rituel, la médiation comporte un ensemble de règles qui mettent de l’avant l’impartialité, la confidentialité et un minimum de formalisme. La prédominance de la parole sur l’écrit inscrit la médiation dans un processus fondamentalement communicationnel très éloigné d’une logique de réparation (Bonafé-Schmitt, 2002).

Une confusionsubsiste fréquemment entre les notions de conciliation et de médiation. Pourtant, les distinctions sont très nettes. La conciliation se définit principalement par son objectif (celui de concilier), tandis que la médiation se définit par sa méthode (la communication établie avec l’aide d’un tiers impartial (Faget, 1997)); l’arbitrage est un processus formel par lequel les parties acceptent d’un communaccord de soumettre leur conflit à une tierce personne, laquelle aura pour mission de trancher celui-ci après avoir entendu les parties et étudié leurs arguments respectifs (Bonafé-Schmitt, 1988); la facilitation fait référence à l’animation d’un cercle ou d’une conférence (terme généralement utilisé par les praticiens anglo-saxons). Elle désigne habituellement l’activité d’une personne extérieureau conflit dont l’objectif est de prêter assistance aux parties. La facilitation est un processus plus flexible et moins structuré que la médiation (Boulle et Kelly, 1998).

Conciliation : finalité du processus consistant à ré-concilier les parties en conflit
Médiation : processus permettant d’établir une communication entre les parties avec l’aide d’un tiers impartial
Arbitrage :processus visant à trancher un litige entre deux parties par l’intervention d’un tiers impartial
Facilitation : processus visant à assister les parties en conflit à résoudre un conflit

Les différents champs d’application de la médiation

La médiation se retrouve dans de nombreux champs qui ont chacun leurs spécificités. Dans chacun de ces champs se retrouvent différents types de médiationsavec des cadres institutionnels, des contextes et des enjeux propres. Certaines institutions travaillent à l’intersection de plusieurs champs.

Il s’agit d’une liste des champs d’application de la médiation non-exhaustive.

Dans le champ familial

Se préoccupant de la sphère familiale au sens large, nous retrouvons :

- La médiation familiale non judiciaire en Centre dePlanning Familial comme en consultation privée généralement en cas de séparation dans le but de trouver les solutions les plus adaptées pour les enfants et de séparer les biens,

- En Aide en Milieu Ouvert (A.M.O.) souvent pour des jeunes en difficulté avec leur entourage familial afin d’améliorer la communication et les relations familiales. La spécificité de l’A.M.O. est de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • médiation
  • Médiation
  • La médiation
  • Médiation
  • Médiation
  • Médiation
  • Médiation
  • La mediation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !