Madame bovary

Pages: 5 (1110 mots) Publié le: 19 mars 2013
Madame Bovary - chapitre 8 Partie 3
La mort d’Emma

I La mort de l’héroïne: réalisme et pathétique
1) Une mort ritualisée
La mort d’Emma s’inscrit dans une forme parfaitement ritualisée: il s’agit d’une mort publique, aboutissement d’une agonie qui a duré toute la nuit et une partie de la journée suivante. Sont présents Félicité, la domestique, le docteur Canivet, Homais le pharmacien, etCharles.
Dans les lignes qui précèdent, Flaubert a longuement décrit l’administration de l’extrême onction, ce qui ajoute à la solennité du moment. Le pathétique est d’emblée représenté par le personnage de Charles: fidèle à lui-même, toujours prompt à s’illusionner, il espère une rémission. En présentant au style direct sa pensée même “Il ne fallait peut-être pas se désespérer“, alors que la mortd’Emma est imminente, Flaubert en fait un personnage pitoyable, dont il détaille ensuite les “sanglots étouffés“.
2) La composition d’un tableau
De fait, dans l’ordre du pathétique, Flaubert compose un véritable tableau: tous les participants sont saisis dans une attitude précise, et les circonstances imposent à la scène une religiosité que seuls les deux hommes dits de science peinent àadmettre. Ainsi “Félicité s’agenouilla devant le crucifix” (la piété commune, si l’on peut dire). Homais, quant à lui, “fléchit un peu les jarrets“. L’ironie de Flaubert se manifeste avec l’emploi du terme “jarret” (sens technique: zone de la jambe située derrière le genou). Le pharmacien, malgré son anticléricalisme se laisse contaminé par l’atmosphère, même s’il ne le reconnaitra jamais. Même malaisechez Canivet qui “regardait vaguement sur la place “. L’adverbe “vaguement ” souligne bien qu’il s’agit là d’une posture, destinée à dissimuler un mal-être diffus. Le prêtre est ensuite évoqué dans une attitude conforme à sa fonction: “Bournisien s’était remis en prière“, la place qu’il occupe, près du lit, et la mention de “sa longue soutane noire qui traînait derrière lui dans l’appartement”marquent bien l’importance que la scène lui confère. Flaubert décrit en dernier Charles, dans une attitude entièrement tendue vers Emma: “à genoux, les bras étendus vers Emma“, “il avait pris ses mains et il les serrait” (la seule divinité de Charles reste sa femme).
Le tableau est ainsi construit selon une gradation croissante en fonction de l’importance des personnages.
3) Une mort dramatisée(théâtralisée)
Mais Flaubert ne se limite pas à un tableau: il l’anime, et donne à la mort d’Emma un aspect dramatique au sens théâtral du terme (une mort en “action” si l’on peut dire). Deux moments se distinguent clairement, avant et après l’intervention de l’Aveugle (Le “Tout à coup” marque une rupture violente). Mais à l’intérieur même de ces deux moments, Flaubert joue sur les rythmes, alternantphases lentes et phases accélérées.
Ainsi la contemplation du miroir marque un temps ralenti: “lentement“, “quelque temps“, longue phrase descriptive. A l’inverse la crise qui suit est caractérisée par la rapidité: “rapidement“, “effrayante accélération“, “secouées“, “des bonds“. Cette même opposition se retrouve dans la deuxième partie: tandis que la chanson de l’aveugle, rapportée au styledirect étire le temps, les réactions d’Emma rapportées au passé simple “se releva”, “se mit à rire”, “une convulsion la rabattit” sont aussi violentes que brutales.
Mai si Flaubert accorde bien à cette scène toute l’importance que le thème exige, on ne peut dire que son héroïne meurt apaisée et sereine.
II Une mort violente
1) La tempête du corps
Cette tempête s’abat sur le corps d’Emma, corps quiest alors doué d’une vie propre: l’unité corporelle se disloque, chaque élément se détache et agit de lui-même: “Sa poitrine se mit…”, “La langue lui sortit de la bouche“, “Ses yeux, en roulant, pâlissaient...”. L’évocation de “ses côtes secouées par un souffle furieux“  va dans le même sens, et l’allitération en f et s appuie cette violence.
De ce fait, les réactions du corps suscitent une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame Bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !