Management des connaissances

308 mots 2 pages
MANAGEMENT

« Les différents modes de transmission des connaissances »
I.Nonaka & H. Takeuchi

1. Présentez les différents modes de conversion des connaissances définis par I. Nonaka et H. Takeuchi. Illustrez-les par un exemple de votre choix.

Ces deux acteurs ont définis quatre modes de conversion des connaissances :

❖ la socialisation (du tacite au tacite) : est la transmission directe de la connaissance sans usage oral ou écrit mais par l’observation, la pratique, l’imitation.
Exemple : l’imitation d’un jeune vis-à-vis d’une personne plus agée, comme la plantation d’un plante...

❖ l’externalisation ou extériorisation (du tacite à l’explicite) : est la formalisation et l’explication des connaissances tacites, favorisant la création de connaissances.
Exemple : Lors d’une réunion ; mise en place d’une nouvelle procédure de travail, formalisé par écrit, visant à conserver le savoir, à le mettre en œuvre et à le sauvegarder.

❖ la combinaison (de l’explicite à l’explicite) : l’association des connaissances explicites et en les regroupant, pour permettre de créer de nouvelles connaissances.
Exemple : Lors d’une future réunion, partage préalablement fait avec personnes de differents services pour synthétisé des données, des chiffres de ventes...et les comparées avant la réunion.

❖ l’internalisation ou intériorisation (de l’explicite au tacite) : l’utilisation des salariés des connaissances explicites, en se les appropriants sur de nouvelles situations.
Exemple : Lors d’une nouvelle embauche, le salarié applique les consignes d’un règlement interieur, d’une charte graphique...

2. Quel est l’intérêt de cette analyse pour le management des connaissances ?

Cette analyse permet d’identifier tous type de connaissances, dans l’entreprise, afin de mieux les gérer et de les répertorier. Ensuite le manager peut adapter au mieux les connaissances du groupe de travail afin d’évoluer dans les meilleures conditions possibles, en faisant

en relation

  • Management des connaissances
    10458 mots | 42 pages
  • le management des connaissances
    1333 mots | 6 pages
  • Management des connaissances
    1035 mots | 5 pages
  • Management des connaissances
    3537 mots | 15 pages
  • Management des connaissances
    1642 mots | 7 pages
  • Management des connaissances et mémoire organisationnelle
    29495 mots | 118 pages
  • management des connaissance - cas carpier
    2147 mots | 9 pages
  • De la circulation de l'information au management des connaissances:
    14286 mots | 58 pages
  • Knowledge management
    7160 mots | 29 pages
  • KM
    6668 mots | 27 pages