Mariage pour tous

2193 mots 9 pages
Prérogative exclusive de l’Eglise jusqu’à la Révolution française, le mariage devenu civil en 1791 oscille, selon les courants politiques, entre contrat et institution. Le développement de l’union libre et les possibilités de reconnaître en droit les enfants nés hors mariage ont rendu plus ténu le lien entre mariage et procréation. Pour la sociologue Irène Théry, le mariage n’est plus le modèle unique, il est " l’institutionnalisation du lien du couple". En revanche, pour la philosophe Sylviane Agacinski, la présomption de paternité, et donc la filiation, reste au coeur de l’institution du mariage.
A l’heure où les parlementaires examinent le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, vie-publique.fr vous propose un historique de la législation sur le mariage, les régimes matrimoniaux et la filiation.
1791
Institution du mariage civil et laïc par la Constitution du 3 septembre.
1792
Selon le décret des 20-25 septembre 1792, les mariages sont contractés devant l’officier municipal, chargé de tenir l’état civil. Le mariage est aussi révocable par le divorce : si les deux époux le souhaitent, le mariage peut être dissous sur simple allégation d’incompatibilité d’humeur ou de caractère.
1804
Adoption du Code civil qui garde la conception révolutionnaire du mariage mais établit cependant que l’épouse, placée sous la puissance du mari, est incapable de disposer des biens de la communauté. Le divorce est maintenu (le divorce par consentement mutuel se substitue au divorce pour incompatibilité d’humeur) mais encadré. Distinction est faite entre enfants légitimes et enfants naturels.
1816
Le catholicisme redevenu religion de l’État sous la Restauration, la loi du 8 mai 1816, votée sur proposition du député ultraroyaliste Louis de Bonald, abolit le divorce.
1884
À l’initiative du député radical Alfred Naquet, la loi du 27 juillet 1884 réintroduit un seul cas de divorce, le divorce pour faute.
1907
Reconnaissance des droits de

en relation

  • Mariage pour tous
    1702 mots | 7 pages
  • Le mariage pour tous
    5533 mots | 23 pages
  • Mariage pour tous
    1300 mots | 6 pages
  • le mariage pour tous
    909 mots | 4 pages
  • Le mariage pour tous
    630 mots | 3 pages
  • Mariage pour tous
    800 mots | 4 pages
  • mariage pour tous
    438 mots | 2 pages
  • Mariage pour tous
    948 mots | 4 pages
  • Mariage pour tous
    434 mots | 2 pages
  • Mariage pour tous
    1152 mots | 5 pages