Matisse

426 mots 2 pages
L'œuvre d'Henri Matisse

L'odyssée dans la couleur

En 1951, alors qu'il vient d'achever le dernier grand chantier de sa vie, la chapelle du Rosaire à Vence, Matisse résume en quelques mots près de cinquante ans de travail : « Cette chapelle est pour moi l'aboutissement de toute une vie de travail et la floraison d'un effort énorme, sincère et difficile. »
La longévité de son activité n'a pour équivalent que celle de Picasso, son contemporain, mais à la différence de ce dernier, Matisse a constitué une œuvre qui n'obéit qu'à une seule idée, la recherche d'un équilibre des couleurs et des formes, qu'il parvient à la fin de sa vie à imprimer à la matière, mais comme il y insiste lui-même, non sans effort.

On apprend en effet de Matisse que, du premier tableau qui le fait remarquer en 1904, Luxe, calme et volupté, à la chapelle de Vence, la simplicité, la fraîcheur, l'éclat évident et immédiatement perceptible qui caractérisent son œuvre n'ont pas vu le jour sans une longue méditation.
Pour réconcilier la couleur et le dessin grâce aux gouaches découpées, il lui a fallu recourir alternativement à la sculpture et aux aplats de couleur, c'est-à-dire abstraire la ligne de la couleur et inversement, afin de circonscrire leur puissance respective.
Pour que « art et décoration » ne soient « qu'une seule et même chose », il a interrogé l'architecture et perçu comment la peinture peut la transfigurer.
Enfin, pour que la peinture devienne cet « art d'équilibre, de pureté, de tranquillité, sans sujet inquiétant ou préoccupant, qui soit, pour tout travailleur cérébral, pour l'homme d'affaires aussi bien que pour l'artiste des lettres, par exemple, un lénifiant, un calmant cérébral, quelque chose d'analogue à un bon fauteuil qui le délasse de ses fatigues physiques » comme il le disait dès 1908, Matisse a suivi son intuition originelle. Il a ainsi traversé les grands courants coloristes d'un demi-siècle d'histoire de l'art, le divisionnisme, le fauvisme,

en relation

  • Matisse
    524 mots | 3 pages
  • Matisse
    704 mots | 3 pages
  • Matisse
    493 mots | 2 pages
  • Matisse
    633 mots | 3 pages
  • Matisses
    548 mots | 3 pages
  • Matisse
    634 mots | 3 pages
  • Matisse
    1451 mots | 6 pages
  • Matiss inc
    938 mots | 4 pages
  • Matisse et seurat
    549 mots | 3 pages
  • Henri matisse
    1053 mots | 5 pages