Mon Ethique

Pages: 5 (1084 mots) Publié le: 23 novembre 2014
GESTION PSYCHOLOGIQUE DES FOULES.

Ces définitions et principes relatifs aux foules ont pour but de nourrir et guider l’intuition de ceux qui sont confrontés à ces phénomènes sur le terrain. C'est un outil supplémentaire pour mieux comprendre les mécanismes complexes des foules.

DEFINITIONS
On peut schématiquement diviser tout rassemblement humain en deux catégories : les groupes et lesfoules.

Un groupe peut simplement se définir par une mise en commun des objectifs et des moyens, ce qui donne lieu à une organisation où chaque individu a sa place. La section, la compagnie, sont autant de groupes au sens psychologique car il s’agit bien d’individus en interaction, qui visent des objectifs précis (la capacité opérationnelle) et mettent en commun des moyens pour y parvenir. Ceséchanges individuels, librement consentis, sont le ciment du groupe, la cohésion. Elle existe à partir des volontés individuelles, et se construit dans la durée.

Une foule a toujours un aspect anonyme et éphémère, qu’il s’agisse de la foule d’un supermarché, où personne ne se connaît et où chacun suit ses objectifs personnels, ou d’une "foule psychologique" - celle qui nous intéresse ! On parlede "foule psychologique" lorsqu’un rassemblement d’être humains produit, pour chaque individu :
l’évanouissement de la personnalité adulte : le nombre provoque une sorte de dissolution de la responsabilité, comme si elle était divisée par le nombre, chacun devient irresponsable (l’exemple des « pompiers casseurs » est parlant puisqu’il s’agit de professionnels habituellement très« responsables », mais qui ne sont pas à l’abri de ce type de phénomènes) ;
la prédominance d’attitudes infantiles : chaque individu semble "inconscient", "hypnotisé", et ayant l’illusion d’être invincible, tout-puissant, laisse libre cours à ses fantaisies (ce peut être des grimaces, des insultes mais encore des dénudations qui correspondent à des provocations, ou une mise en danger de soi pour enlever un drapeaupar exemple, ce qui correspond à un sentiment de toute-puissance) ;
l’orientation par la suggestion des idées et des sentiments dans un même sens : c’est comme si une "âme collective" remplaçait la conscience individuelle ordinaire, les images, les symboles, remplacent les mots et les pensées logiques (par exemple on transforme ainsi des clandestins en « sans-papiers », de même que le processus devictimisation des Tutsis au Rwanda permet d’orienter l’interprétation des faits) ;
la tendance à transformer immédiatement en actes les idées ainsi suggérées : l’individu n’est plus lui-même, mais un automate guidé par l’émotion, l’ambiance, au lieu de sa volonté (ainsi en mai 68 il suffisait aux meneurs d’indiquer un lieu pour que la foule y réagisse de façon schématique : « tous à la fac dedroit ! » signifiait « sitting », « à la préfecture ! » signifiait « confrontation avec les forces de l’ordre »…).

Pour le soldat, il est capital de différencier le type de rassemblement humain auquel il est confronté. En effet, un groupe aura toujours un leader désigné, qui dirige de façon "officielle" et avec qui il est possible de négocier. Un commandant d’unité est le chef reconnu et il parleau nom de son unité. Une foule n’aura pas de chef, mais des meneurs qui ne sont que des anonymes, et dont l’influence est éphémère. En fait, la foule semble réellement animée d’une "âme collective" incontrôlable, et on ne peut s’adresser qu’à des individus ou à l’ensemble.
Un exemple saisissant de ce phénomène "hypnotique" de "l’âme collective" est celui de la révolution iranienne : une rumeuraffirmant que le portrait de l’Ayatollah apparaissait dans la lune s’est répandue comme une traînée de poudre. Une immense majorité d’iraniens a alors regardé l’astre, a pensé y voir l’Ayatollah et l'a interprété comme un signe divin. Ce phénomène aurait permis d’emporter bon nombre d’inconditionnels du Shah, et de renverser ainsi la situation politique …
La rumeur est le moyen le plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ethique
  • Éthique
  • Éthique
  • Ethique
  • Éthique
  • Ethique
  • Ethique
  • ethique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !