Montesquier, de l'esprit des lois

1273 mots 6 pages
Montesquieu, De l'Esprit des Lois (1748)

Auteur : né en 1689, mort en 1755. Né dans uen famille noble, il a entrepris des études de droit. Il devient conseiller puis président au Parlement de Bordeaux. Elu à l'académie française, il a entrepris de nombreuses œuvres bien connues dont lettres persannes.
.

1 Ses apports conceptuels :

Montesquieu voit dans les lois des rapports nécessaires dérivant de la nature des choses. Il les soumet à une étude scientifique et, par cette analyse, prend place parmi les pères fondateurs de la sociologie et de la philosophie politique.

Les concepts fondamentaux de Montesquieu sont les suivants :

• la Loi, conçue dans sa signification large, comme un rapport nécessaire dérivant de la nature des choses. La loi devient, chez l'homme, une règle voulue, instituée pour assurer la sécurité et la liberté (" loi positive "). La loi " positive " est donc une spécification de la loi dans sa signification étendue ;

• le despotisme, qui désigne la Souveraineté absolue exercée par un seul homme : " Un seul, sans loi et sans règles, entraîne tout par sa volonté et par ses caprices " (L'Esprit des lois) ;

• la république : " Le gouvernement républicain est celui où le peuple ou seulement une partie du peuple a la souveraine puissance " ;

• la monarchie: le gouvernement monarchique est celui où un seul gouverne, par des lois fixes et établies;

• L'idée de séparation des pouvoirs: le législatif, l'exécutif et le judiciaire

Qui parle : Un esclavagiste.

A qui : Ceux qui contestent l'esclavage des noirs

Thème : le droit de rendre les nègres esclaves, justification de l'esclavagisme

Genre littéraire : Essai

Type de discours : Argumentatif, plaidoyer

registre : Ironie

Organisation du texte : énonciation linéaire d'arguments d'ordre historique, économique, racial, religieux et politiques afin de déconsidérer la thèse des esclavagistes.

Intro : Si de nombreux philosophes des Lumières se sont attachés à la

en relation

  • Le role du pouvoir éxecutif et pouvoir législatif
    1091 mots | 5 pages
  • La séparation des pouvoirs
    1041 mots | 5 pages
  • Introduction Ge Ne Rale Au Droit
    10538 mots | 43 pages
  • Cour de droit constitutionnel
    26656 mots | 107 pages
  • Histoire des idées politiques
    47207 mots | 189 pages