Moyens de conservation

344 mots 2 pages
Le meilleur moyen pour conserver un aliment est le réfrigérateur. On peut aussi le conserver dans le sel, dans le vinaigre, dans l’ huile, dans le sucre, avec la pasteurisation, avec la fumée et on peut aussi le sécher.
Si un aliment n’ est pas conservé au frais, des germes, des microbes, des micros organismes et des ferments peuvent venir sur le produit et si quelqu’un le mange, il sera peut-être intoxiqué.
Avant d'avoir inventé la pasteurisation, on conservait les aliments en les plongeant dans le sel, l'huile, le vinaigre, le sucre, la glace ou alors on les fumait ou on les séchait.
Voici les méthodes que nous avons retenues.
La déshydratation
La déshydratation consiste à sécher des aliments.
La lyophilisation
La lyophilisation est un procédé qui permet d’obtenir un produit sec en préservant sa forme sa couleur et son goût.
L’appertisation
L’appertisation permet de garder à température ambiante les aliments périssables conditionnés dans des emballages étanches et traités par la chaleur.
Ex : les petit pois dans une boite de conserve en fer blanc.
La pasteurisation
La pasteurisation consiste à faire chauffer des aliments entre 55° C et 60° C pendant quelques minutes.
Elle sert à détruire les microbes pour pouvoir conserver les aliments.
Louis Pasteur a inventé la pasteurisation au 19 ème siècle.
Le salage et le fumage
Le salage et le fumage permettent en diminuant l’activité de l’eau du produit ,de freiner ou de bloquer les développements microbiens.
La réfrigération
La réfrigération consiste à placer les aliments au frais à +3° C ou +4° C pour éviter que les microbes ne se développent .
La surgélation
La surgélation consiste à abaisser très rapidement la température d’un aliment à une température très basse (-18° C) pour éviter que les microbes ne se développent.
La stérilisation
La stérilisation consiste à pulvériser un liquide sous forme de petites gouttelettes pendant un temps très court à très haute température, (2 secondes à 150°C),

en relation

  • TPE Partie 2 Lait
    855 mots | 4 pages
  • le droit de la propriete chez jhon locke
    5036 mots | 21 pages
  • Les contraintes de la géolocalisation
    732 mots | 3 pages
  • Urbanisme
    1511 mots | 7 pages
  • De nouveaux outils pour la gestion de la conservation préventive
    9655 mots | 39 pages
  • Auxiliaire bio
    7926 mots | 32 pages
  • Numérisation des documents
    8146 mots | 33 pages
  • La décentralisation
    4012 mots | 17 pages
  • Etat des lieux détaillé de l'assainissement de la ville de pouitenga
    12995 mots | 52 pages
  • Vade Mecum Conservprev 1
    16978 mots | 68 pages