Naturalisme

1279 mots 6 pages
Présentation du courant littéraire : Le Naturalisme et le Réalisme.

Le Réalisme :

Le réalisme est un mouvement qui apparaît au court du XIXème siècle.
Ce courant littéraire apparaît en réaction contre le romantisme, celui-ci ayant marqué le début du XIXème siècle. Ce nouveau courant ce développe dans la littérature mais également dans l’art. Il s’oppose aux anciennes idéologies, il rejette les sujets mettant en valeur la beauté la richesse et les divinations, celui-ci au contraire chercher à reproduire les choses telles quelles sont et décrire le réalité sociale contemporaine et particulièrement dans les milieux les moins favorisés. « C’est d’ailleurs en philosophie que le mot réaliste (dérivé du latin res « chose ») apparaît pour la première fois, à la fin du XVIème siècle. »*
Ce courant montre également une réelle opposition aux règles et à l’enseignement élitiste.

Ce mouvement ce développera en France dans le troisième quart du XIXème siècle.
En peinture nous dirons que Gustave Courbet avec son œuvre « Un enterrement à Ornans » représente bien cette cassure avec le romantisme, « dans l'avertissement préliminaire du catalogue de l'exposition de 1855, Gustave Courbet déclare qu'il "faut savoir pour pouvoir" avant d'ajouter ensuite qu'il se fixe comme but de produire de "l'art vivant". »*2

Ainsi dans plusieurs œuvres réalistes telle que Thérèse Raquin, de Emile Zola, on s’aperçoit que les motivations des personnages ne sont pas des plus honorables ni des plus altruistes et que ces personnages agissent selon les théories associées au courant que privilégiait l’auteur. *3

Le personnage principal du roman agit de façon égoïste ; l’égoïsme est le trait de caractère qu’ont la plupart des personnages dans les œuvres littéraires lié au Réalisme. On remarque facilement, lorsque Thérèse souhaite se marier avec Laurent, ses motivations ne tiennent compte que d’elle-même. Comme l’égoïsme était un défaut reconnu dans la noblesse de la société française

en relation

  • Le naturalisme
    557 mots | 3 pages
  • Naturalisme
    888 mots | 4 pages
  • le naturalisme
    287 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1125 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1581 mots | 7 pages
  • Le naturalisme
    638 mots | 3 pages
  • Le naturalisme
    1032 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1172 mots | 5 pages
  • Naturalisme
    402 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1409 mots | 6 pages