Naturalisme

402 mots 2 pages
Le naturalisme est un mouvement littéraire international qui apparaît à la fin du xixe siècle. Les naturalistes introduisirent dans leurs romans des descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines : ces auteurs montraient la société telle qu’elle était, aucun sujet n’était inabordable. Les différents thèmes abordés dans ces œuvres ont préalablement fait l'objet d'une certaine recherche et d'une documentation poussée ; l'auteur émet alors une hypothèse qu'il vérifie ensuite à l'aide d'une expérimentation. Ce mouvement, né de l’influence des sciences, de la médecine expérimentale et des débuts de la psychiatrie, a été en partie créé par Émile Zola, qui en devint le chef de file. Le naturalisme est une forte exagération du réalisme.
Avant de désigner le mouvement littéraire, le terme naturalisme a été employé au xviiie siècle pour désigner un système qui considère la nature comme principe fondamental, pour lequel rien n’existe en dehors de la nature (Diderot l'utilise comme synonyme de « religion naturelle »). Puis, dans la seconde moitié du xixe siècle, ces termes commencent à être appliqués à la peinture : Baudelaire (Salon de 1846) oppose les coloristes, peintres du Nord, et les naturalistes, peintres du Midi, « car la nature y est si belle et si claire que l'homme […] ne trouve rien de plus beau à inventer que ce qu'il voit ». Mais c'est surtout le critique d'art Castagnary qui suggère l'émergence d'une « école naturaliste », dont il dit, dans son Salon de 1863, qu'elle affirme que « l'art est l'expression de la vie sous tous ses modes et à tous ses degrés, et que son unique but est de reproduire la nature en l'amenant à son maximum de puissance et d'intensité : c'est la vérité s'équilibrant avec la science ».

Lorsque Zola commence à employer le terme naturalisme, dans les années 1865-1866, il trouve donc un terrain déjà préparé. Il théorise cependant le naturalisme littéraire dans Le Roman expérimental en 1880. Il se défendit tout de même

en relation

  • Le naturalisme
    557 mots | 3 pages
  • Naturalisme
    888 mots | 4 pages
  • le naturalisme
    287 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1125 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1581 mots | 7 pages
  • Le naturalisme
    638 mots | 3 pages
  • Le naturalisme
    1032 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1172 mots | 5 pages
  • Naturalisme
    1279 mots | 6 pages
  • Naturalisme
    1409 mots | 6 pages