Nietzsche généalogie de la morale

1184 mots 5 pages
GENEALOGIE DE LA MORALE

NIETZSCHE

Nietzsche est un philosophe de la période du romantisme autrement dit du 19ème siècle. Il est né en 1844 à Röcken en Allemagne et meurt de folie en 1900 dans la ville de Weimar à l’âge de 66 ans. Il est nommé professeur de philologie à l’université de Bâle à l’âge de 24ans. L’œuvre principal de Nietzsche est la critique porte sur de la culture occidentale, ses valeurs morales, politiques, philosophiques et religieuses. Son but est au travers de la philosophie d’instituer de nouvelles valeurs dépassant le ressentiment qui a dominé l’histoire de l’Europe sous la religion chrétienne. Il est l’un des plus lucides critiques de l’histoire de la pensée. La généalogie de la morale est une œuvre polémique écrite en 1887, elle est composée de trois dissertations : premier traité « bon et méchant », « bon et mauvais » ; deuxième traité « la faute », « la mauvaise conscience » et ce qui s’y apparente ; troisième traité « que signifient les idéaux ascétiques ». Nous allons étudier le premier traité sur « bon et méchant », « bon et mauvais » qui est la première dissertation divisée en 17 parties dont nous étudierons chacune d’entre elle.

I/ RESUME 1. Pour Nietzsche il commence par faire une attaque sur les philosophes d’origine anglaise car pour lui ils ne sont pas un bien fait pour l’évolution de la philosophie. Car même si c’est sans le vouloir ils ressassent sans arrêt les mêmes questions sans vouloir se dire la vérité. Ils sont une part relativement critique de l’humanité car pour Nietzsche ils ne mettent qu’en avant la partie honteuse de notre monde en étant aveugles sur ce qui se passe autour en dehors de leurs opinions ce qu’il qualifie même de foncièrement stupide. Il cherche donc à comprendre pourquoi ce besoin si c’est par rabaissement, pessimisme, méfiance des idéalistes moroses ou si c’est une rancune contre le christianisme. Ils sont tous simplement décrient comme de vieilles grenouilles froides et ennuyeuses. Car pour

en relation

  • Réflexion sur la "généalogie de la morale" de nietzsche
    4923 mots | 20 pages
  • Généalogie de la morale
    2766 mots | 12 pages
  • Cours Ge ne alogie de la morale
    23844 mots | 96 pages
  • Nietzsche
    3531 mots | 15 pages
  • Apollinaire
    1315 mots | 6 pages
  • Nietzsche vérité et mensonge au sens extra moral, fiche de lecture
    3831 mots | 16 pages
  • Nietzsche humain trop humain
    898 mots | 4 pages
  • Nietzsche, commentaire de texte, aurore
    4135 mots | 17 pages
  • doc de douns
    445 mots | 2 pages
  • Philo la vérité
    1161 mots | 5 pages