Nietzsche, par delà bien et mal

Pages: 7 (1749 mots) Publié le: 22 juillet 2010
Commentaire d'ouvrage:

Friedrich Nietzsche, Par Delà Bien et Mal, 1886

Introduction

L'ouvrage « Par-delà bien et mal », sous-titré « prélude à une philosophie de l'avenir » de Friedrich Nietzsche et publié par lui-même en 1886 reprend et approfondit les idées de son ouvrage précédent « Ainsi parlait Zarathoustra », tout en les abordant par une approche plus critique, plus polémique.Dans cet ouvrage, Nietzsche condamne les philosophes du passé pour leur flagrant manque de sens critique ainsi que pour leur acceptation aveuglée des considérations morales de la pensée chrétienne. Le contenu de cette œuvre justifie le titre « Par-delà bien et mal », dans la mesure où on y assiste à un abandon de la morale traditionnelle, que Nietzsche soumet à une critique d'annihilation, au profitde ce qu'il considère comme une approche affirmative, qui, sans crainte, confronte la nature perspective du savoir et la condition périlleuse du sujet moderne.
Cet ouvrage est constitué de 296 paragraphes numérotés, sous la forme d'aphorismes, ainsi que d'un chant en épilogue intitulé « Depuis les cimes ». Ces paragraphes sont organisées en neufs sections :
première section : Des préjugés etphilosophes
deuxième section : L'esprit libre
troisième section : La religiosité
quatrième section : Maximes et intermèdes
cinquième section : Éléments pour l'histoire naturelle de la morale
sixième section : Nous, savants
septième section : Nos vertus
huitième section : Peuples et patries
neuvième section : Qu'est-ce qui est noble ?
Les thèmes évoqués dans cetouvrage enjambant, pour la plupart d'entre eux, plusieurs sections, nous ne traiterons pas de ces sections une par une et dans leur ordre d'apparition, mais résumerons et exposerons la pensée de Nietzsche, que l'on propose de synthétiser en quatre domaines de réflexion : les réflexions sur les philosophes, esprits libres et savants ; Les réflexions sur la morale et la religion ; Les réflexions quantaux nations, aux peuples et aux cultures ; le champ des aphorismes et de la poésie.

Réflexions sur les philosophes, les esprits libres et les penseurs

Dans les deux premières sections de cette ouvrage, Nietzsche discute tour à tour des philosophes du passé, qu'il accuse de dogmatisme aveuglé, en proie aux préjugés de la morale et qu'ils feraient ressembler en une mascarade de recherche devérité objective. Il estime que ces philosophes sont révolus et voués à être remplacés par les "esprits libres" comme lui.
Le doute est jeté quant aux desseins de la philosophie antérieure en se questionnant sur l'obsession de vouloir absolument le "savoir" plutôt que la reconnaissance du non-savoir comme une "condition de la vie". Dans une analyse étonnement psychologique des philosophies dupassé, il affirme que chacune a été en réalité des sortes de "mémoires involontaires et inaperçues" de la part de son auteur et n'existe uniquement que dans le but de justifier ses préjugés moraux, que ce dernier baptise solennellement "vérité.
Nietzsche explique que "quel que soit le point de vue philosophique que l'on adopte aujourd'hui : de tout endroit, c'est encore le caractère erroné du mondedans lequel nous croyons vivre qui constitue ce que notre œil peut saisir de plus assuré et de plus ferme". Les philosophes auraient tort de pester si violemment contre le risque de la déception, car la considération, selon laquelle la vérité vaudrait plus que l'apparence ne serait rien de plus qu'un préjugé moral. La vie ne serait rien sans les apparences, et il paraît clair aux yeux de Nietzscheque dans la même logique, l'abolition des apparences impliquerait l'abolition de la « vérité » également. Il se permet même, non sans arrogance, d'aller flirter avec les limites de cette même logique en se questionnant sur ce qui « nous force de manière générale à admettre qu'il existe une opposition d'essence entre « vrai » et « faux ».
Nietzsche pointe du doigt le principe stoïque selon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nietzsche, par delà bien et mal
  • Par-delà le bien et le mal
  • Par delà le bien et le mal 16
  • Par-delà le bien et le mal
  • Explication de texte "par dela bien et mal"
  • le mal et le bien
  • Mal et bien
  • Mal et bien

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !