Noel

536 mots 3 pages
Le mot Noël est attesté de manière écrite dès 1112 sous la forme Noel (chez Philippe de Thaon), conjointement, au XIIe siècle, on trouve la variante Nael dans le voyage de saint Brendan[2] en 1120[3].

Il est issu de l'adjectif latin natalis signifiant « de naissance, relatif à la naissance » (de natus « né »), d'abord associé au mot latin dies « jour » dans la locution natalis dies « jour de naissance » réduite à natalis par substantivation de cet adjectif, utilisé en latin ecclésiastique pour désigner la Nativité du Christ. L’o de Noel, en face de Nael, est lié à la dissimilation des deux a de natalis[4], d'abord devenu *nadal (cf. occitan Nadau, Nadal, catalan Nadal « Noël »), ensuite *nathal, puis *naal, après plusieurs lénitions à partir de la consonne intervocalique [t], qui s'est finalement totalement amuïe en langue d’oïl[5] (tout comme dans NATIVU > naïf, doublet de natif, emprunt savant, également MUTARE > muer, dérivé savant mutation, MATURU > mûr, savant mature, etc.). Le tréma (1718) sur le e : ë note la diérèse[6]. C'est la seule étymologie admise par les spécialistes.exemple : celle qui le voit dériver du latin novella « nouvelles » (c'est-à-dire latin vulgaire *novella, ce terme n'étant pas attesté). Noël ! Noël ! était effectivement au Moyen Âge le cri de joie poussé par le peuple à l'arrivée d'un événement heureux[7] quel qu'il soit, mais le [v] intervocalique ne s'est pas amuï en français, d'où *novella > nouvelle (information); ou encore celle qui fait remonter Noël au gaulois noio « nouveau » et hel « soleil » (à savoir *noio et *hel), et signifierait « nouveau soleil »[8], voire au francique neu helle « nouvelle clarté »[9], à savoir le vieux bas francique *neu helle, cette langue n'étant pas attestée. Or, la forme exacte du terme gaulois n'est pas *noio, mais nouiio(s), autrement novio-, proche parent du latin nouus (novus)[10] et il n'existe aucun terme gaulois *hel signifiant « soleil », la nature exacte du mot gaulois pour désigner le

en relation

  • Noel
    271 mots | 2 pages
  • Noel
    735 mots | 3 pages
  • noel
    493 mots | 2 pages
  • Noel
    672 mots | 3 pages
  • Noël
    397 mots | 2 pages
  • noel
    278 mots | 2 pages
  • Noël
    454 mots | 2 pages
  • Noël
    475 mots | 2 pages
  • Noel
    343 mots | 2 pages
  • Noël
    508 mots | 3 pages