Note de synthese sur la censure

Pages: 7 (1725 mots) Publié le: 13 février 2012
Parler ouvertement de censure du livre aujourd’hui est un sujet qui fait débat. En effet, comme le spécifie l’encyclopédie universalis, la censure est au sens propre du terme le fait de condamner ou d’interdire un texte ou une opinion et donc par extension concerne également l’institution qui met en place cette prohibition. Cette mesure est fortement connotée par les régimes totalitaires etsemble par conséquent totalement opposée à l’idée de liberté d’expression.
Dans les pays occidentaux et notamment en France, cette notion a fortement évolué au cours du temps donnant lieu à de nouvelles formes de censures, plus floues et plus dangereuses, comme le précisent Robert Neitz et Emmanuel Pierrat dans Le livre noir de la censure. La censure serait alors omniprésente, un danger pour toutesformes de libertés. Différentes institutions luttant généralement pour le bien de la population et le respect de la morale commune mettent ainsi en place différentes formes d’interdictions. Leur but est louable, mais de nombreuses personnes s’opposent à ces nouvelles formes de censures aujourd’hui. La censure est donc globalement soutenue par divers organismes qui exercent des pressions sur lesmaisons éditoriales et, de la même façon, par la moralité établie par un consensus social.
La question du bienfait ou non de la censure reste entière. Quelles sont alors les limites de la censure et dans quelles mesures un texte sera-t-il ou non censuré ?
La censure existe depuis la naissance de l’écriture et était d’origine religieuse, comme nous l’apprend l’encyclopédie universalis. L’Églisesouhaitait diffuser sa doctrine et contrôlait tout ce qui était rédigé. L’arrivée de l’imprimerie posa problème, il fut de plus en plus difficile de gérer tous les écrits publiés. Le pouvoir royal commença alors à censurer et à mettre en place un système de privilèges, ce qui eut pour effet de créer des situations de monopoles de certains journaux, comme La Gazette de Théophraste Renaudot, seuljournal autorisé au XVIIème siècle. Par la suite, la révolution française changea la donne et mit en avant la liberté d’expression. Malgré cela, la suppression de la censure au sens propre du terme ne se fit pas brusquement : cela dépend du régime et des évènements politiques. Plus récemment, c’est lors des guerres mondiales que la censure a eu le plus lieu en France, afin de « soutenir legouvernement » et à ne pas « démoraliser » les troupes. Censure accentuée sous l’occupation allemande. Au XXème siècle, le contrôle de l’Etat sur les publication s’est tout de même assoupli, dû à la plus grande place donnée à la liberté d’expression, à l’émancipation des domaines culturels face aux pouvoirs politiques et religieux et la naissance de nouveaux médias comme la télévision et le cinéma, quieux-aussi à leur début furent très censurés, comme le précise le document 10.
Aujourd’hui, la censure a toujours lieu, mais sous de nouvelles formes. Les pressions politiques, économiques, sociales et religieuses sont encore très fortes et sont soutenues par de nouveaux apports juridiques. Le livre noir de la censure d’Emmanuel Perrat nous éclaire sur ces nouveaux censeurs qui découlent directement denouveaux types de censures. Tout cela dépend bien-sûr d’une redéfinition de ce qu’est la censure : l’état interdisant certains textes ou bien diverses organisations interdisant de leur plein gré, avant même la diffusion ? Toujours selon l’article d’Yves Alix, la forme ultime de censure aujourd’hui serait donc l’autocensure. Autocensure par peur de choquer ou par la place grandissante de lapression commerciale dans le processus éditorial. De plus, comme le dit Robert Netz, la législation sur la presse et la communication se sont vus modifiés par de nouvelles interdictions comme la diffamation raciale, la provocation à la discrimination, à la haine ou la violence, l’apologie des crimes de guerre ou le négationnisme. Les thèses racistes et la pornographie sont elles aussi règlementées par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Note de synthèse
  • Note de synthèse
  • Note synthese
  • Note Synthese
  • Note de synthese
  • Note de synthése
  • Note de synthèse
  • Note de synthèse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !