Notion d'introduction

283 mots 2 pages
L'introduction est un préambule, une entrée en matière ; elle définit aussi les fondations du devoir.

Pour cela elle est d'une importance capitale: si il existe de mauvais devoirs avec une bonne introduction, il n'existe assurément pas de bons devoirs sans une introduction correcte. Plus précisément, comme un bâtiment ne peut être solide s'il n'est pas construit sur des fondations solides, un devoir ne peut avoir une architecture résistant à la critique s'il n'a pas une introduction solide. De plus, même si ce n'est pas toujours le cas, poser une bonne introduction permet souvent de construire un devoir solide.

Donc, il faut concentrer ses efforts sur la construction et la rédaction de l'introduction afin de poser les fondations d'un bon devoir.

Non seulement, l'introduction est une entrée en matière, c'est-à-dire qu'elle précise les limites du sujet et en présente le contexte mais encore, elle :
- définit le sens des termes du sujet, indique une éventuelle polysémie (termes à plusieurs sens), note le ton du sujet,
- précise son origine (s'il s'agit d'une citation - et dans ce cas la position de l'auteur),
- pose une question qui va guider tout le devoir, la problématique. C'est cette problématique qui est fondamentale car elle montre si le sujet est compris ou non et est la colonne vertébrale du devoir puisqu'elle guide toute sa progression.
La problématique est la question à laquelle le devoir doit répondre.

Enfin, l'introduction annonce le plan du devoir, c'est-à-dire son organisation interne, la manière dont se déroule le développement. Ce plan doit être suivi durant toute la progression du

en relation

  • Economie general
    838 mots | 4 pages
  • intro_system
    1763 mots | 8 pages
  • controle de gestion
    7461 mots | 30 pages
  • introduction droit francais
    49748 mots | 199 pages
  • LA FORCE DE LA LOI
    11721 mots | 47 pages
  • dissertation
    3747 mots | 15 pages
  • Cour droit civil
    921 mots | 4 pages
  • Notion de continuité sur un intervalle
    523 mots | 3 pages
  • Jiji
    1540 mots | 7 pages
  • Jean Molla Felicidad
    2464 mots | 10 pages