Nouvelle économie

Pages: 172 (42858 mots) Publié le: 23 mai 2011
LA NOUVELLE ÉCONOMIE EN QUESTIONS
Christian BIALÈS Professeur de Chaire supérieure en Économie et Gestion

Les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), dont Internet est la plus éclatante illustration, semblent avoir un tel impact non seulement sur le rythme de la croissance économique mais aussi sur le contenu des activités économiques, que ce soit les activitésde production, celles de consommation, celles de financement ou encore celles de régulation, que l'on changerait non seulement de siècle et de millénaire mais également d'économie : on assisterait ainsi à l'avènement d'une nouvelle économie. Cette impression est doublement renforcée, d'abord par le fait que notre société est le lieu de mutations qui dépassent le seul cadre technologique en mêmetemps qu'elle offre à celui-ci les conditions d'un développement remarquable : mondialisation des échanges, globalisation de la finance, tertiarisation des activités et des emplois, individualisation des comportements ; ensuite, par une accélération du progrès technique dans d'autres domaines que les TIC et qui bouleversent également nos modes de vie : les biotechnologies et les sciences de lamatière. Sans pour autant nier l'utilité ni les effets des NTIC, il convient cependant de s'interroger. Peut-on vraiment parler de nouvelle économie ? N'a-t-on jamais assisté dans l'histoire économique à des phénomènes technologiques de cette ampleur ? Quels sont les signes distinctifs de ce qui constitue pour certains une nouvelle révolution industrielle ? Cette nouvelle économie est-elle régie par des"lois économiques" différentes de celles qui prévalent dans la "vieille économie" ? Fait-elle naître une nouvelle entreprise ? Etc. Par conséquent, il ne s'agit pas ici d'étudier en quoi "l'e-krach" boursier et le ralentissement de l'économie américaine du début des années 2000 peuvent remettre en question la nouvelle économie. Il ne s’agit pas non plus de soulever la question de savoir sil’Europe va rater, malgré le programme de Lisbonne, le train de la nouvelle économie, celle de l’information et de la connaissance, et si la France peut encore y jouer un rôle Sur ce sujet, nous renvoyons le lecteur au chapitre 5 du livre de Nicolas Baverez : « Que faire ? » (Perrin, 2006), ainsi qu’au rapport de la Commission sur l’économie de l’immatériel présidée par M. Lévy et J.-P. Jouyet, égalementpublié en 2006 : il est montré dans de rapport que l’avantage compétitif des pays dépend essentiellement de trois facteurs : l’innovation, la formation et la recherche, et que dans ces trois domaines la France présente des faiblesses importantes et durables. Notre propos est ici de mettre en questions la nouvelle économie, de la questionner, pour mieux l'analyser dans ses différents aspects(d’ailleurs, l’actualité de la fin de l’année 2006 montre que les NTIC créent des fluctuations boursières plus ou moins inattendues : fin novembre, le cours de l’action Google monte à plus de 60 fois ses bénéfices attendus pour l’année, ce qui fait dire à certains que gonfle à nouveau une « bulle Internet »).

Ch. BIALÈS

Page 1

20/11/07

I- La nouvelle économie, quelle(s) définition(s) ?
A-Les définitions par une nouvelle évolution technique
1) Une définition stricte a- Le contour statistique.
La nouvelle économie regroupe le secteur des NTIC. Les NTIC sont statistiquement classées en trois groupes : l'informatique (entreprises produisant les matériels et les services connexes : exploitation, maintenance et commerce) , l'électronique (fabrication des composants et de certainsappareils) et les télécommunications (activités de services et fabrication d'appareils) mais donnent lieu au développement de quatre nouvelles familles d'activités : la fourniture d'accès (vente de l'accès à l'Internet), le support de développement (services de conseils et d'assistance), les dot.com (transposition dans le monde virtuel d'activités traditionnelles telles que le commerce, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nouvelle economie
  • Nouvelle économie
  • Une nouvelle économie
  • Economie de la connaissance, nouvelle economie ?
  • Nouvelle économie
  • la nouvelle économie
  • Nouvelle economie classique
  • La nouvelle micro-économie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !