Nouvelle raison du monde travail critique

Pages: 5 (1084 mots) Publié le: 16 décembre 2012
« Il faut désormais, à gauche, cesser de penser que nous savons à quoi nous avons affaire quand nous parlons de "libéralisme" ou de "néolibéralisme », cette citation symbolise la thèse de La nouvelle raison du monde qui a pour vocation d’éviter les approximations et les raccourcis travestissant la lecture du réel.
Dans cette perspective, il est intéressant de questionner ces idéologiessémantiquement consubstantielles, et de poser cette problématique : Le néolibéralisme est-il l’enfant du libéralisme ?
Afin de répondre à cette question, il faut en prélude poser le substrat commun de ces idéologies pour enfin montrer leurs divergences fondamentales.

1/Un substrat idéologique commun :
Le travail de P. Dardot et C. Laval à l’ambition de prolonger les travaux de M. Foucault, quiconstate une coupure épistémologique flagrante entre le libéralisme et le néolibéralisme. Au-delà d’une croyance commune au mécanisme du marché, notamment celle de Smith qui de ce point de vue ne rentre pas en total contradiction avec celle de F .Hayek, la présentation exhaustive initiale et initié par les auteurs des différentes approches théorique du libéralisme apporte des éléments permettantd’identifier les germes épistémologiques du néolibéralisme et de sa mécanique.
En effet, l’utilitarisme impulsé notamment par Bentham, est à l’épicentre du proto constructivisme néolibérale. Comme le souligne les auteurs, cette vision est duale et se présente comme cruciale dans la crise du libéralisme qui fécondera ce néolibéralisme. Bentham construit son raisonnement en pensant l’homme comme unsujet intéressé, voir un sujet économique qui doit être entretenus par une éducation et une gestion de la vie sociale adéquates. Le prémices du constructivisme libérale est donc établit, dimension qui sera d’ailleurs souligné par Hayek.
De plus, la mise en évidence des écrits de Polanyi par l’ouvrage rappelle que le marché phagocyte les institutions afin d’étendre sa rationalité .Cet apophtegme seretrouve mise en lumière par ce court extrait «  Le tenant de l’économie libérale peut donc , sans aucune inconséquence , demander à l’état d’utiliser la force de la loi , il peut même faire appel à la force violente , a la guerre civile , pour instaurer les conditions préalables à un marché autorégulateur ».p201 Grande transformation ;Cette idée met en exergue la véritable relation filiale dunéolibéralisme au libéralisme , par les pensée non pas prophétique de Bentham ou de Polanyi , mais davantage d’investigateurs ou penseurs d’une certaine rationalité ou dérive du libéralisme.
En outre, pour enrichir cette vision non pas moniste du libéralisme et du néolibéralisme mais d’avantage filiale, la mobilisation des travaux de J.C Michea s’avère pertinente. A cet égard , il remarque unecongruence entre le marché et le droit au sein même du libéralisme, le "doux commerce" a pour rôle de pacifier non seulement parce que le commerce, posé comme une caractéristique humaine appelé par Smith " la propension au trafic" est censé permettre de par sa nature intrinsèque d’échapper aux violences de la politique, en substituant au conflit un modèle contractuel fondé sur une négociation pluripartite, mais aussi parce que la priorité donnée à l'économie laisse entrevoir la possibilité de déléguer la gestion des sociétés aux mécanismes impersonnels du marché « autorégulé ».Dans cette optique , ce libéralisme politique (proche de la rationalité néolibérale ) ne serait que le revers du libéralisme économique.

Au-delà d’une certaine convergence idéologique entretenue par le libéralismeet le néolibéralisme, la rationalité de cette idéologie traduit le critérium de sa singularité.

2/ la rationalité d’une idéologie nouvelle :

En effet, à rebours de la lecture naturaliste du libéralisme interpellant une certaine vision de la nature humaine pour justifier ses constructions philosophique et théorique, le néolibéralisme est davantage un projet de construction de société, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La nouvelle raison du monde
  • Critique de la raison
  • critique de la raison
  • la nouvelle critique
  • Kant, critique de la raison pure : « la raison »
  • Critique de travail
  • Kant, critique de la raison pratique
  • Critique de la raison pure [fiche]

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !