Observe-t-on une volatilité électorale croissante?

Pages: 14 (3418 mots) Publié le: 21 janvier 2012
Institut d’Etudes Politiques de Grenoble M. EXILUS Jean
1ère année
Conférences de méthode
Sociologie et Vie Politique
Second semestre 2010 – 2011
Séance n° 9

Observe-t-on une volatilité électorale croissante ?

Le terme « volatilité » est issu de la chimie, où il désigne la faculté dont jouissent certains corps solides ou liquides dese transformer en vapeur, en gaz. Appliqué aux comportements électoraux, il en indique le caractère variable, insaisissable, voire instable. La volatilité électorale n’est pas un concept de science politique à proprement parler ; c’est plutôt une expression péjorative qui désigne des électeurs mobiles, dont le vote est imprévisible.
Cette notion de volatilité électorale a été utilisée à partirdes années 70 par les politologues, notamment en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis pour signaler et étudier les phénomènes croissants d’instabilité du vote. En France, la question de la volatilité électorale est au centre de la sociologie électorale depuis les années 1980, ce qui a notamment été dû à la restructuration de l’espace politique qui a eu lieu à cette période (notamment la baisse del’extrême-gauche, la montée de l’extrême-droite et des mouvements écologistes) et les alternances à répétition. Plus récemment, l’élection présidentielle de 2007 a été le théâtre de bien étranges comportements électoraux des Français. Par exemple, en contradiction totale avec les modèles explicatifs du vote, on a constaté qu’une large part de l’électorat ouvrier s’était tournée vers le candidat de droiteN. Sarkozy. Cette constatation a alimenté l’idée d’une volatilité électorale croissante.

Problématique : comment la croissance de la volatilité électorale remet-elle en question les modèles explicatifs du vote ?

I. Les origines sociologiques et politiques de la volatilité électorale

A) La restructuration de l’espace politique

* Jeux de reclassements et de réalignementsL’importance prise par la question de la volatilité électorale dans la sociologie électorale a notamment été dûe à la restructuration de l’espace politique, avec principalement trois phénomènes :

* la baisse de l’extrême-gauche : en 1981, l'élection de François Mitterrand à la Présidence de la République bouleverse à nouveau les rapports de forces au sein du système partisan français. Au cours decette élection et des législatives qui suivront, le Parti communiste perd une grande partie de son audience à gauche au bénéfice du Parti socialiste, qui devient très largement majoritaire seul à l'Assemblée nationale. Si à droite, les rapports de forces restent inchangés, le PCF amorce de manière brutale un inexorable déclin
* la montée de l’extrême-droite : À l'occasion des Électionseuropéennes de 1984, le Front national (FN), formation populiste classée à l'extrême droite de l'échiquier politique, effectue une percée phénoménale, passant d'un niveau proche de zéro à plus de 10 % des suffrages exprimés. Son audience électorale et médiatique de croitre, Jean-Marie Le Pen obtenant plus de 14 % des suffrages exprimés au premier tour de l'élection présidentielle de 1988. Le FN s'imposepeu à peu comme une troisième force politique alternative, en dehors de la bipolarisation traditionnelle entre droite et gauche.
* La montée des mouvements écologistes : création du parti Les Verts en 1982. Sa devise est « ni droite, ni gauche ». Le mouvement n’est pas réellement unifié, les forces politiques écologistes pullulent jusqu’à la fin du siècle

Autre phénomène : les alternances àrépétition à partir des années 90 et l’émiettement partisan.

* Une sensibilité accrue aux effets de l’offre et de la conjoncture politique

Cette restructuration de l’espace politique a eu des effets sur les électeurs. Dans les systèmes multipartisans, l’instabilité électorale est plus importante que dans les systèmes bipartisans, et la France connaît traditionnellement un niveau...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Volatilité
  • Le croissant fertile
  • Observer les constellations
  • Croissant rire
  • Observer des comportements
  • Observer Et Comprendre
  • La volatilité des prix
  • La volatilité des prix

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !