OGM transgénèse

Pages: 6 (1358 mots) Publié le: 17 décembre 2013
 OGM

Introduction

Le sigle OGM désigne:Un « Organisme Génétiquement Modifié », est un organisme vivant (une plante, un animal, une bactérie, un virus) dont le patrimoine génétique a été transformé en laboratoire par une technique nouvelle dite «génie génétique » en introduisant un ou plusieurs gènes.

L’histoire des OGM a commencé il y au moins quarante ans.
En 1978 un gene humaincodant l'insuline est introduit dans la bastérie Escherichia coli la première application commerciale en 1982 du génie gén2tique

En 1982 le premier animal génétiquEment modifié est obtenue. Il s'agit d'une souris géante à laquelle le gène de l'hormone de croissance du rat a été transférée

En 1983 pemier végétal génétiqument modifié est obtenu une plante de tabac modifiée pour résister à unantibiotique.

En 2010 Le premier organisme contenant un génome intégralement fabriqué par l'homme est décrit dans le journal Science. Il s'agit d'une souche de Mycoplasma capricolum dont le génome a été retiré est remplacé par le génome « JCVI-syn1.0 » conçu par l'équipe de Craig Venter, donnant naissance à une souche Mycoplasma mycoides

Identification du gène d'intérêt

Avant decommencer toute manipulation, il est fondamental de bien repérer le "gène d'intérêt"* possédant la fonction précise que l’on désire insérer dans notre organisme. Ce gène peut peut provenir de tout organisme vivant, plante, animal ou bactérie, et cela grâce à l’universalité du code génétique. Après l’avoir repéré, il faut l’isoler de son organisme d’origine et nous entrons ainsi dans la deuxième étape. La fabrication du plasmide :

Après avoir repéré le gène, les scientifiques doivent préparer un plasmide*. Dans ce dernier, on incorpore le gène d’intérêt que nous avons au préalable récupéré, ainsi qu'un autre gène (souvent un gene de resistance a un herbicide H) et un marqueur, ces deux derniers ayant comme rôle de contrôler la réussite de la transformation génétique 

L’incorporation duplasmide dans la bactérie :

Le plasmide préparé, il faut maintenant l'insérer, incorporant par la même occasion les trois gènes, dans une bactérie*, de l’espèce Escherichia Coli (notée E.C) dans la quasi-totalité des cas. Cette bactérie est la « préférée » des scientifiques puisqu’elle possède la caractéristique de se dupliquer très rapidement. 

La culture des bactéries :

Après avoirinséré notre plasmide dans une bactérie, on cultive la bactérie. Ayant la capacité de se multiplier à l’identique rapidement, nous nous retrouvons ensuite avec de nombreuses bactéries identiques, possédant chacune le plasmide incorporé dans l’étape 3. C'est ici que le marqueur sert a vérifier que le plasmide a bien été multiplié partout .
5) L’extraction des plasmides :

Après que les bactéries sesoient bien développées, il faut à présent isoler les plasmides clonés de la même manière que nous les avons insérés. 

6)


7)
8)
9)
10)
11)
12)
13)
14)
15)
16)
17)
18)
19)
20)
6) Le transfert des plasmides :

Nous arrivons ainsi à la phase la plus importante mais également la plus complexe du processus de la transgénèse* . Pour exécuter cette opération, nousdisposons de trois méthodes différentes que nous noterons M1, M2 et M3:
M1 : L’utilisation d’une autre bactérie
En effet, pour réaliser le transfert des plasmides, il est possible d’utiliser une autre espèce de bactérie du nom de Agrobacterium tumefaciens (notée A.T). Cette bactérie présente naturellement une capacité à introduire des fragments précis de son ADN* dans le génome* des plantes.Avant d’insérer les plasmides dans les plantes, il faut donc exécuter le transfert entre les bactéries Escherichia Coli et les bactéries Agrobacterium tumefaciens. Pour cela, on utilise une méthode appelée méthode par conjugaison (voir le schéma ci-dessous). Puis, lorsqu’on retrouve nos plasmides dans les bactéries A.T, nous réalisons une co-culture de ces bactéries avec un fragment de tissu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Prinicpe de transgénése des ogm
  • Transgenese
  • Transgénèse
  • Transgénèse
  • La transgénèse
  • Transgénèse
  • La transgénèse
  • Transgénèse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !