Pâte et couscous

Pages: 28 (6796 mots) Publié le: 29 mars 2013
RAPPORT DE SYNTHESE
ETUDE D'ANALYSE DU POTENTIEL DE LA BRANCHE INDUSTRIELLE DES

PATES ALIMENTAIRES ET COUSCOUS AU MAROC

ETUDE REALISEE AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DU PROGRAMME MEDA DE L'UNION EUROPEENNE

2004

SOMMAIRE
1. La branche pâtes alimentaires et couscous au Maroc 1.1. Les blés 1.2. Les semouleries 1.3. Les fabricants industriels des pâtes alimentaires et du couscous 1.4. Lademande nationale en pâtes alimentaires et couscous 1.5. La distribution 1.6. Les échanges avec l’extérieur 1.7. Les ressources humaines 1.8. Les coûts de production 1.9. Les Forces et faiblesses de la branche 1.9.1. Les forces et faiblesses spécifiques aux produits pâtes alimentaires 1.9.2. Les forces et faiblesses spécifiques aux produits couscous 1.10. Menaces et opportunités 1.10.1 Les menaces1.10.2 Les opportunités 2.Positionnement international de la branche pâtes alimentaires et couscous 2.1. Panorama mondial de la consommation 2.2. La répartition de la production mondiale 2.3. La production mondiale du couscous 2.4. Les fabricants pâtes et couscous en Europe 2.5. Les avantages comparatifs des fabricants européens 2.6. Les options stratégiques des fabricants européens 2.7. La branchepâtes alimentaires et couscous en Tunisie 3. Le benchmarking 4. La stratégie recommandée 5. Plan d’action 5.1. Synthèse du plan d’action 5.2. Le calendrier des réalisations 5.3. Récapitulatif du budget envisagé 5 5 5 6 6 7 7 7 8 8 8 10 11 12 13 13 13 14 14 15 15 16 16 18 20 22 22 23 24

ETUDE D’ANALYSE DU POTENTIEL DE LA BRANCHE INDUSTRIELLE DES PATES ALIMENTAIRES ET COUSCOUS AU MAROC SYNTHÈSE ETUDE PAPIER CARTON

1.LA BRANCHE PATES ALIMENTAIRES ET COUSCOUS AU MAROC
1.1.LES BLES Les disponibilités annuelles en blé dur et blé tendre au Maroc sont supérieures à 5 millions de tonnes dont une part importante est autoconsommée ou distribuée via le secteur informel. En 2002, l’ONICL (Office National Interprofessionnel des Céréales et Légumes) rapportait un niveau d’écrasement du blé de3,9 millions de tonnes dont 550.000 tonnes de blé dur. A cette fin le Maroc importait 0,53 millions de tonnes de blé dur et 2,3 Millions de tonnes de blé tendre. A ce titre, le dispositif douanier mis en place en juin 2003 est très protecteur pour les producteurs nationaux (la production nationale est très variable en rapport avec les conditions climatiques ; la moyenne des 10 dernières années de1993 à 2002 s’établit à 3,1 millions de tonnes dont 1 Mt de blé dur). Le tarif en vigueur pour le blé dur prévoit 75% de droits de douane sur la part de la valeur C&F inférieure à 1.000 MAD par tonne et 2,5% au-delà. En mars 2004, l’impact est de l’ordre de 36% pour un blé d’origine Europe dont la valeur est estimée à 2.100 MAD C&F Casablanca. 1.2.LES SEMOULERIES Une cinquantaine de semouleriesqui ont une capacité d’écrasement annuelle de l’ordre de 1,1 millions de tonnes, écrasaient 550.000 tonnes de blé dur en 2002 pour produire environ 400.000 tonnes de semoules et farines dont une partie notable, inférieure à un quart, approvisionnait les fabricants de pâtes alimentaires et couscous. L’outil industriel semoulier au Maroc parait encore relativement atomisé même si une vingtained’unités concentre la moitié de la capacité. En fait, la majorité des semouleries produit pour les ménages tandis qu’un petit nombre d’unités plus sophistiquées généralement intégrées ou apparentées avec des groupes à activité multiple, approvisionne les fabricants de pâtes alimentaires et couscous. La concentration des semouleries et une plus grande intégration avec les activités apparentées dont lesfabriques de pâtes alimentaires et couscous, sont probablement des tendances inéluctables, comme il en est un peu partout sur la planète. La perspective est préoccupante pour les indépendants de tous bords, surtout quand la réponse à « l’agression » est une création surcapacitaire qui accroit davantage la concurrence déjà vive sur le marché des pâtes et couscous aussi bien que sur celui des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Couscous
  • Couscous
  • Couscous
  • Le paté
  • La pate
  • pate
  • couscous marocain
  • Ferrero couscous

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !