Paix

1150 mots 5 pages
Article « Paix » de Damilaville de l’Encyclopédie

Problématique : En quoi ce texte intitulé « Paix » constitue-t-il en fait un réquisitoire contre la guerre ?

(Lecture linéaire)

I. Premier paragraphe : métaphore de la guerre en maladie, opposition Guerre/Paix :

a)Début du texte : guerre présentée comme une maladie :

- l 1 : « c’est une maladie convulsive »
- Cette métaphore a pour but d’insister sur le fait que la guerre est mauvaise pour l’Homme.
- Métaphore complétée par le champ lexical de la maladie et de la santé : « corps », « santé », « vigueur », « membres », « plaies profondes », « guérir ». C’est donc une métaphore filée qui permet d’insister sur la maladie
- De plus : l’Etat est comparé à un « corps politique » ce qui renforce la métaphore de la maladie. Ce corps est malade en l’état de guerre et sain en l’état de paix.

La guerre est donc présentée comme un état de trouble pouvant comme une maladie conduire à la mort (Parallèle facultatif : idée que l’on retrouve chez Rousseau pour qui la guerre résulte d’une détérioration de la nature humaine, non portée originellement à détruire).

b)L’opposition guerre / paix :

- Opposition (donc antithèse) entre : - l’état anormal et maladif : la guerre Qui provoque la destruction, le désordre, la détérioration. - l’état naturel, utile, efficace : la paix Qui établit la prospérité pour tous les peuples.
- Pour la guerre, l’auteur utilise des termes critiques très forts : ex : « se taire », « violente » … registre polémique qui permet de critiquer la guerre
- L’auteur oppose la guerre et la paix en opposant leurs champs lexicaux :

Par exemple :

La Paix
La Guerre
« santé »
« maladie convulsive et violente »
« ordre »
« désordre »
« elle

en relation

  • La paix
    1895 mots | 8 pages
  • La paix
    9082 mots | 37 pages
  • La paix
    959 mots | 4 pages
  • Paix
    1284 mots | 6 pages
  • Paix
    3110 mots | 13 pages
  • La paix
    264 mots | 2 pages
  • La paix
    788 mots | 4 pages
  • La paix
    512 mots | 3 pages
  • Paix
    28499 mots | 114 pages
  • La Paix
    305 mots | 2 pages