Parité

Pages: 8 (1987 mots) Publié le: 3 janvier 2015


La parité hommes - femmes













Sommaire :


Introduction


I/ Mesure des inégalités

A] Les filles dans le système scolaire

B] Les femmes et le travail


II/ Origines des inégalités

A] Conditionnement dès l'enfance

B] Les femmes et la publicité


Conclusion général











Introduction



Aujourd'hui, la questionde l'égalité entre les hommes et les femmes est devenu central dans notre société. La femme a acquis au cours des dernières années de nombreux droits dans notre société. De nombreuses lois ont été adopté afin de garantir dans le monde du travail ainsi que dans le domaine politique :
- En 1881, l'enseignement est obligatoire pour les filles comme les garçons.
- En 1907, les femmes mariées peuventavoir un salaire.
- En 1936, trois femmes sont nommées sous secrétaire de l'État sans le droit de vote - En 1944, le droit de vote est accordé aux femmes.
- En 1946, le principe de l'égalité absolue entre les hommes et les femmes est inscrit dans la Constitution de IVe République.
En 1972, le principe de « à travaille égal, salaire égal » est adopté, etc...
Les progrès en termes de la paritésont considérables et ne cesse de s'améliorer.
Néanmoins, les inégalités persistent et la parité est encore loin d'être atteinte. Nous nous sommes demandé pourquoi ces inégalités de fait persistaient malgré tous les progrès effectués depuis des décennies et avec une égalité de droit pourtant atteinte. Nous nous sommes donc demandé comment, malgré une égalité de droit, certains mécanismes de lasociété maintiennent des inégalités de fait entre hommes et femmes en France. Nous avons choisis de mesurer l'ampleur des inégalités dans une première partie. Dans un premier temps, nous avons étudié les filles au sein du système scolaire, puis les femmes dans le milieu du travail. Dans une seconde partie, nous avons étudié les origines de ses inégalités, dans un premier temps, nous avons vul'influence d'un conditionnement dés l'enfance, puis nous avons étudié l'image des femmes à travers la publicité.










I/ Mesure des inégalités


A] Les filles dans le système scolaire

Dès l'école primaire, les filles obtiennent de meilleurs résultats scolaires que les garçons. Elles redoublent moins, leur taux de réussite au diplôme national du brevet et au baccalauréat est plusélevé (53 % pour les filles et 47 % pour les garçons pour le Brevet des collèges et 57 % pour les filles au baccalauréat général).
À la fin du collège, quels que soient leur milieu social d’origine ou leur réussite scolaire, les filles s’orientent plus vers l’enseignement général et technologique que vers l’enseignement professionnel (et très rarement dans les sections industrielles).
Dansl’enseignement général et technologique, elles délaissent plus facilement les filières scientifiques et techniques (45,5 % de fille). Elles choisissent aussi des options différentes des garçons.
Après le baccalauréat, dans les classes préparatoires aux grandes écoles, 79,2 % des élèves des filières littéraires sont des filles, pour 45,5 % des élèves scientifiques. Seulement 28 % des diplômesd’ingénieurs sont délivrés à des femmes.
Les différences d’orientation entre filles et garçons ont des conséquences sur leur insertion dans l’emploi. En effet, les femmes seront donc majoritairement présentes dans le secteur tertiaire
tels que le métier d’assistante sociale ou de secrétaire, tandis que les femmes sont très peu présentes chez les physiciens par exemple. On voit donc que les différencesengendrées dès le plus petit niveau ont des conséquences sur l’avenir professionnel des femmes



Part des filles dans les principales filières en terminale au lycée
Unité : %

Proportion de filles
S (scientifique)
45,5
L (littéraire)
79,2
ES (économique et sociale)
60,7
STI (sciences et technologies industrielles)
6,5
STG (sciences et technologies de la gestion)
54,6
ST2S...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La parité
  • parité
  • parité
  • Parité
  • La parité
  • Parité
  • La parité
  • Parit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !