Pascal, justice et force

Pages: 8 (1886 mots) Publié le: 5 mai 2013
Pascal : Justice, Force.
Justice, force.
Il est juste que ce qui est juste soit suivi ; il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi.
La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique.
La justice sans force est contredite, parce qu'il y a toujours des méchants. La force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et laforce, et pour cela faire que ce qui est juste soit fort ou que ce qui est fort soit juste.
La justice est sujette à dispute. La force est très reconnaissable et sans dispute. Aussi on n'a pu donner la force à la justice, parce que la force a contredit la justice et a dit qu'elle était injuste, et a dit que c'était elle qui était juste.
Et ainsi, ne pouvant faire que ce qui est juste fût fort, on afait que ce qui est fort fût juste.

1) Dégager la thèse du texte et les étapes de son argumentation

La thèse de pascal est que justice et force sont indissociables dans le sens que la justice sans force est impuissante mais que la force sans justice est illégitime. Il conclut en disant qu’étant donné que nous n’avons pas réussi à rendre forte la justice, c’est la force qui a pris sa placese déclarant comme telle.
Tout d’abord, Pascal oppose les concepts de force et de justice puis conclut à la nécessité de les associer (du début jusqu’à « ou que ce qui est fort soit juste »). Puis dénonce ironiquement la force se prétendant juste. (À partir de « la justice est sujette à dispute « jusqu’à la fin )

2) Expliquer : a- la force contredit la justice parce qu’il ya toujours desméchants.

Des hommes qui ne suivent pas le droit chemin et qui se donnent tous les droits parce qu'ils refusent de faire leur devoir. Les méchants sont les gens « mauvais » qui bien souvent disposent de la force, c’est d’ailleurs ce qui leurs permets d’être méchants. Même si ça n’est pas une force morale, la force physique sinon indispensable est au moins nécessaire. On a rarement sinon jamaisvu de « méchant » sans force. Et si les méchants disposent et utilisent la force, la justice peut-elle l’utiliser en restant juste ? Mais après tout la justice sans force est contrée par les « méchants qui eux disposent de cette force »


b-Expliquer : La justice est sujette à disputes

La justice est toujours sujette à dispute pour la raison que chaque personne objective ou non aura unevision différente de chacune des situations que l’on puisse rencontrer. Qu’elle y ait des intérêts ou non. Selon son milieu, sa classe sociale et son éducation un individu aura un point de vu différent ce qui explique par la même occasion que pour deux personnes « la justice » ne soit pas la même.




3) La justice n’est – elle qu’une force déguisée ?

Tout d’abord il parait important de voirles définitions de la justice du pouvoir et de la force.
La justice est au sens un la juste reconnaissance du mérite et des droits de chacun. Au sens deux elle est le Caractère de ce qui est conforme au droit positif (légal) ou au droit naturel (légitime). Le pouvoir : Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de ». au sens un c’est un verbe qui signifie avoirla possibilité, la faculté de. Au second avoir le droit, l'autorisation de. Au troisième c’est un nom qui veut dire puissance, aptitude à agir. En quatrième c’est en politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. Pour finir ; employé seul (le pouvoir), les institutions exerçant l'autorité politique, le gouvernement de l'État. La justice est un principemoral de la vie sociale fondé sur la reconnaissance et le respect du droit des autres qui peut être le droit naturel (l'équité) ou le droit positif (la loi). La justice est aussi le pouvoir d'agir pour faire reconnaître et respecter ces droits. (ex: rendre la justice). Elle est symboliquement représentée par le glaive et la balance traduisant son double rôle d'administration des châtiments et de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Blaise pascal, les pensées, réflexions sur la justice et la force
  • La justice et force
  • Force et justice
  • Justice et force
  • Justice, force.
  • Pascal Justice
  • Force et justice
  • Pascal et la justice

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !